En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Volley: Bernardinho quitte le poste de sélectionneur du Brésil

Mercredi 11 janvier 2017
Volley: Bernardinho quitte le poste de sélectionneur du Brésil
Le sélectionneur brésilien Bernardinho, le 21 août 2016 à Rio aprés la victoire finale de son équipe aux jeux Olympiques face à l'Italie - Johannes EISELE (AFP/Archives)

Bernardinho, entraîneur historique de l´équipe masculine de volley-ball du Brésil, a quitté ses fonctions mercredi, après 16 ans de bons et loyaux services et deux titres olympiques, le dernier à domicile, à Rio de Janeiro, a annoncé la fédération locale.

Le coach de 57 ans continuera a travailler pour la Confédération Brésilienne de Volley-ball (CBV), en tant que coordinateur technique, et sera remplacé par Renan Dal Zotto, qui était directeur des équipes nationales jusqu´aux JO de Rio.

Dal Zotto était coéquipier de Bernardinho quand la seleçao a remporté la médaille d´argent aux JO de Los Angeles, premier podium olympique du volley brésilien.

"Les comparaisons sont inévitables, mais nous allons garder la tranquillité. Le Brésil est au top du volley mondial depuis 13 ans, ce sera compliqué de maintenir le niveau", a affirmé le nouvel entraîneur lors d´une conférence de presse au siège de CBV, à Rio de Janeiro.

Bernardo Rocha de Rezende, plus connu sous le diminutif Bernardinho, est l´un des entraîneurs les plus victorieux de l´histoire du volley.

Il reste sur une série de six médailles olympiques consécutives, deux à la tête de l´équipe féminine (bronze à Atlanta-1996 et Sydney-2000) e quatre chez les hommes (or à Athènes-2004 et Rio-2016, argent à Pékin-2008 et Londres-2012).

En août, lors des derniers JO, l´équipe menée par le passeur Bruninho, capitaine et fils de Bernardinho, était loin d´avoir le vent en poupe, un an après avoir été notamment battue à domicile par la France lors de la ligue mondiale.

Portée par son public, la seleçao a fait taire les critiques en grimpant sur la plus haute marche du podium olympique à domicile dans un Maracanãzinho en feu, après deux échecs de suite en finale.

Au total, le coach mythique a remporté 28 trophées en 16 ans à la tête de l´équipe masculine, avec notamment trois titres mondiaux et huit Ligues mondiales.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire