En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Vendée Globe: Le Cléac'h et Thomson se creusent toujours la tête

Vendredi 13 janvier 2017
Vendée Globe: Le Cléac'h et Thomson se creusent toujours la tête
Alex Thompson sur son monocoque Hugo Boss, au large des Iles Kerguelen, le 1er décembre 2016, lors du Vendée Globe - Marine Nationale (VENDEE GLOBE/AFP/Archives)

Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII), le leader du Vendée Globe, et Alex Thomson (Hugo Boss), son plus proche poursuivant à 160 milles selon le classement de vendredi à 09h00, continuent de remonter poussivement l'Atlantique nord à cause de vents capricieux.

Cela commence à ressembler au périphérique parisien au sud-ouest des Canaries, entre brutales accélérations et soudains coups de frein pour les deux marins de tête. Contraint de naviguer dans huit noeuds de vent quand le Gallois en avait trois de plus, le Français vient ainsi de connaître une nouvelle nuit difficile.

Du coup, à une semaine de l'arrivée prévue aux Sables d'Olonne, l'avance de Le Cleac'h a de nouveau fondu, passant en 16 heures de 214 à seulement 160,86 milles.

Une fois qu'ils croiseront à hauteur de l'archipel situé au large du Maroc, dans la journée, ils devraient retrouver un flux régulier de Sud-Est d’une vingtaine de noeuds et mettre un nouveau coup de booster. Au moins jusqu'à la latitude de l'Espagne.

Juste derrière, mais à distance raisonnable (722,85 milles de retard sur Le Cléac'h), Jérémie Beyou (Maître CoQ) continue de bénéficier de conditions plus régulières et d'avancer bon train dans des vents d'une quinzaine de noeuds.

Parti plein nord, l'option est également payante pour Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac), qui se détache ainsi de Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) et Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir), le duo plus à l'est qui vient de passer dans la nuit l'équateur mais compte une centaine de milles de retard sur le 4e.

Classement vendredi à 09h00:

1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque populaire VIII) à 1.811 milles de l'arrivée

2. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 160.86 milles du premier

3. Jérémie Beyou (FRA/Maître CoQ) à 722.85

4. Jean-Pierre Dick (FRA/StMichel-Virbac) à 1.201.1

5. Jean Le Cam (FRA/Finistère Mer Vent) à 1.294.51

6. Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir) à 1.300.94

7. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée) à 2.786

8. Nandor Fa (HUN/Spirit of Hungary) à 4.162,22

9. Eric Bellion (FRA/CommeUnSeulHomme) à 4.756.43

10. Conrad Colman (NZL/Foresight Natural Energy) à 4.936.99

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire