En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Tour des Alpes: Pinot, Landa ou Thomas se règlent avant le Giro

Lundi 17 avril 2017
Tour des Alpes: Pinot, Landa ou Thomas se règlent avant le Giro
Le coureur de la FDJ Thibaut Pinot sur le podium du Tour d'Andalousie, le 19 février 2017 à Coin - JORGE GUERRERO (AFP/Archives)

Le Tour des Alpes, nouveau nom du Tour du Trentin, débute lundi et mettra aux prises plusieurs candidats aux premiers rôles sur le Tour d'Italie, comme Thibaut Pinot, Geraint Thomas ou Mikel Landa, venus peaufiner leur condition entre Autriche et Italie à moins de trois semaines du départ du Giro.

L'appellation a changé mais le programme reste le même: de la montagne, beaucoup, avec dix ascensions classées et 15.600m de dénivelé en cinq étapes, de lundi à Kufstein (Autriche) jusqu'à l'arrivée vendredi à Trente dans le nord de l'Italie.

Thibaut Pinot, qui fera le 5 mai ses débuts sur le Tour d'Italie avec de grandes ambitions au classement général, sera l'un des principaux favoris et est accompagné à la FDJ par Steve Morabito.

Il trouvera face à lui une solide équipe Sky, emmenée par deux co-leaders, Mikel Landa et Geraint Thomas. Vainqueur sortant, l'Espagnol a vécu un début de saison discret et son état de forme sera scruté.

A ses côtés, Thomas poursuit sa transformation d'ancien pistard en spécialiste des courses par étape. A l'aise sur Tirreno-Adriatico (une victoire d'étape, 5e au général), il se mesurera la semaine prochaine aux difficiles montées des Alpes.

Comme le Giro, le Tour des Alpes sera en revanche privé de Fabio Aru. L'Italien, leader de l'équipe Astana, est blessé au genou et a dû renoncer.

Toutes les étapes sont relevées mais la décision pourrait se faire lors de la troisième mercredi, entre Villabassa et Funes, avec la montée de l'Alpe di Rodengo (12 kilomètres à 9,6% de moyenne et des passages à 20%) avant l'ascension finale.

La dernière étape vendredi sera elle marquée par l'ascension du Monte Bondone, où Charly Gaul avait emporté sous la neige une étape mythique du Giro 1956, qu'il avait gagné.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire