France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Tour de France: Sagan n'a pas l'intention de changer sa façon de sprinter

Vendredi 06 juillet 2018
Tour de France: Sagan n'a pas l'intention de changer sa façon de sprinter
Le Slovaque Peter Sagan à La-Roche-sur-Yon le 5 juillet 2018 - Philippe LOPEZ (AFP)

Le Slovaque Peter Sagan n'a pas l'intention de changer sa façon de sprinter, alors qu'il fait son retour sur le Tour de France samedi, un an après son exclusion pour un sprint dangereux au cours d'une arrivée massive.

"Chaque sprint est différent. Je sais ce qui s'est passé l'année dernière, si le même sprint se présente cette année, je ferai la même chose, parce que je pense que ce n'était pas de ma faute", a expliqué le triple champion du monde (2015, 2016 et 2017), vendredi lors d'une conférence de presse.

"Je ne me pose pas la question de savoir à quel point je dois être prudent dans un sprint. Cette année j'espère être devant et on ne sait jamais ce qui peux se passer dans les dernières centaines de mètres", a ajouté Sagan, leader de la formation allemande Bora, dont le deuxième sponsor, Hansgrohe a prolongé son partenariat jusqu'en 2020.

En 2017, lors de la 4e étape du Tour de France, Sagan avait été exclu du Tour, pour avoir provoqué la chute de Mark Cavendish. Le Britannique, victime d'une fracture à l'épaule, avait été contraint à l'abandon.

Sagan, qui s'était excusé dans un premier temps, avait rejeté toute faute intentionnelle. Quelques mois plus tard, il avait obtenu gain de cause auprès de l'Union cycliste internationale (UCI).

Sagan aura pour objectif de décrocher un 6e maillot vert du meilleur sprinteur, ainsi que l'étape des pavés le dimanche 15 juillet, lui qui a remporté pour la première fois Paris-Roubaix en avril.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire