En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Tour de France: Majka renonce au lendemain de sa chute

Lundi 10 juillet 2017
Tour de France: Majka renonce au lendemain de sa chute
Le Polonais Rafal Majka (d) rallie la ligne d'arrivée blessé, après une chute, le 9 juillet 20178 à Chambéry - Jeff PACHOUD (AFP)

Le Polonais Rafal Majka, deux fois lauréat du GP de la Montagne dans le Tour de France, a renoncé lundi à poursuivre la course, au lendemain de sa chute dans l'étape de Chambéry.

L'équipe Bora, déjà privée de son chef de file, le champion du monde Peter Sagan (exclu après la 4e étape), a annoncé l'abandon de son grimpeur lors du jour de repos.

Majka souffre de "lourdes contusions" selon les précisions de la formation. "Il a perdu beaucoup de peau", a ajouté Bora.

"J'ai mal partout aujourd'hui mais j'ai eu la chance de ne pas avoir de fractures. Je ne peux pas expliquer exactement ce qui s'est passé lorsque j'ai chuté. Ma roue avant a glissé. Notre mécanicien a failli chuter quand il est arrivé avec le vélo de rechange. Il devait y avoir de l'huile ou quelque chose de semblable sur la route", a déclaré Majka (27 ans).

"Après ce gros accident, cela n'a aucun sens de continuer à se battre. Je ne peux guère respirer à cause de la douleur", a ajouté le coureur polonais, triple vainqueur d'étape sur le Tour et lauréat à deux reprises du maillot à pois (2014 et 2016).

Son équipe a déploré recevoir un "autre grand coup" dans ce Tour. "Nous avons gagné une étape avec Peter (Sagan) mais la chance n'est plus du tout avec nous. Maintenant, le plus important est que Rafal se remette complétement en vue de la Vuelta", a estimé le directeur sportif Enrico Poitschke.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire