France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Top 14: Toulouse étrille Bordeaux-Bègles et confirme sa bonne passe 

Samedi 03 novembre 2018
Top 14: Toulouse étrille Bordeaux-Bègles et confirme sa bonne passe 
Le troisième ligne aile du Stade Toulousain Louis-Benoit Madaule fait une passe contre Bordeaux-Bègles en Top 14, le 3 novembre 2018 à Toulouse - REMY GABALDA (AFP)

Et de cinq! Le Stade Toulousain, pourtant privé de nombreux éléments importants, a facilement remporté sa cinquième victoire consécutive toutes compétitions confondues en s'imposant à domicile avec le bonus offensif face à l'Union Bordeaux-Bègles (40-0), samedi lors de la 9e journée de Top 14.

Ce troisième succès de rang en championnat - le troisième en quatre matchs à domicile - permet aux Toulousains de s'emparer provisoirement de la deuxième place du Top 14 à trois points de Clermont, en attendant le déplacement du Stade Français à Lyon dimanche.

Intraitable à domicile, l'UBB, malgré ses déclarations d'avant match pleines d'ambition, a en revanche confirmée ses grandes difficultés à l'export en s'inclinant pour la quatrième fois en quatre matches à l'extérieur. Le club girondin recule à la septième place.

Privé de ses deux demis de mêlée, Sébastien Bézy et Antoine Dupont, retenus avec le XV de France - tout comme Huget, Médard et Marchand -Toulouse a fait confiance à Pierre Pages (28 ans) qui jouait encore en Fédérale 1 il y a six mois.

Bien entouré, ce dernier, diplômé en pharmacie, n'a eu aucun mal orchestrer le jeu des toulousains qui ont inscrit leur premier essai sur une offrande de Romain Ntamack pour Arthur Bonneval sous les poteaux après une pénaltouche (10-0, 28e).

Réduits à quatorze après une cravate de Semi Radrada sur Sofiane Guitoune (33e), les Bordelais ont payé cash leur infériorité numérique. A la suite d'une mauvaise relance de Yann Lesgourgues, Selevasio Tolofua a envoyé Bonneval doubler la mise avant la pause (21-0).

C'est toujours à quatorze que l'UBB a encaissé son troisième essai sur une action collective conclue en puissance par François Cros, rentré à la mi-temps (26-0, 43e).

Un essai tout en puissance conclu par Peaoto Muvaka, après un nouveau carton jaune à l'encontre de George Tisley (60), puis une percée de Ntamack (65) ont ensuite confirmé la main mise totale des Toulousains dans ce derby de la Garonne.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire