En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Top 14: Toulon se réveille face au LOU

Samedi 02 décembre 2017
Top 14: Toulon se réveille face au LOU
Chris Ashton inscrit un essai pour Toulon face à Lyon, le 2 décembre 2017 au stade Mayol - Franck PENNANT (AFP)

Toulon, emmené par un super Mathieu Bastareaud, a croqué le Lyon OU (39-11) après trois défaites de rang pour se rassurer en Top 14, samedi pour la 12e journée.

Battu par Agen, le Racing puis La Rochelle, le RCT signe une victoire bonifiée enrichie de cinq essais, notamment un pour "Basta" (12) et deux pour Chris Ashton (33, 51), et remonte à la 7e place, à un point du dernier barragiste, le Stade toulousain.

Également sur une série de trois revers consécutifs, le LOU de Pierre Mignoni reste troisième du Top 14 mais tire vraiment la langue.

Revenu frustré de sélection, Mathieu Bastareaud a encore prouvé qu'il jouait un rôle essentiel dans l'équipe de Fabien Galthié. Nommé capitaine en début de saison, le trois-quarts centre a inscrit le premier essai de la rencontre, dès la 12e minute.

Après un coup franc vite joué par le demi de mêlée Mathewson dans les 22 mètres du LOU, Mathieu Bastareaud faisait parler sa puissance. Sur un un contre un, il enfonçait son adversaire direct, Thibault Regard et libérait tout Mayol.

Intraitable en défense, "Captain Basta" a su guider les siens vers la victoire. Dans son sillage, les trois-quarts, à la fête en ce samedi soir, tiennent leur match référence.

L'Anglais Chris Ashton, replacé à l'arrière par le staff toulonnais, s'offrait quant à lui un doublé. D'abord sur un cadeau de Semi Radradra, le décalant en bout de ligne, puis en s'échappant d'un ruck à cinq mètres de la ligne d'en-but.

Le pilier Xavier Chiocci (71) et le trois-quarts aile JP Pietersen (76) se chargeaient de clôturer le bal en inscrivant les quatrième et cinquième essais des locaux.

Lyon n'a répliqué que par des anciens de Mayol, deux pénalités de Frédéric Michalak (6, 21), et un essai pansement de l'Australien Liam Gill à la dernière minute (80). Toulon a retrouvé le sourire juste avant la réception de Bath, samedi prochain en Coupe d'Europe.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu