En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Top 14: La Rochelle prend seul la tête, en attendant Clermont

Samedi 07 janvier 2017
Top 14: La Rochelle prend seul la tête, en attendant Clermont
Le Néo-Zélandais de La Rochelle Victor Vito (g) face à Castres, le 7 janvier 2017 au stade Marcel Deflandre - XAVIER LEOTY (AFP)

La Rochelle, en s'offrant à l'usure une équipe de Castres très indisciplinée (22-8), a pris samedi soir les rênes du Top 14 en attendant le match de Clermont, hôte de Toulon dimanche, à l'occasion de la 16e journée.

Les Maritimes redoutaient cette réception face à des Tarnais en forme ces dernières semaines, ils ont souffert mais ont fini par faire respecter la hiérarchie, surtout lors du deuxième acte à sens unique qu'ils ont remporté 16-0.

Ce succès leur permet de prendre leurs distances au classement avec une victoire d'avance sur l'ASM dont ils scruteront la performance dimanche soir et de penser encore plus à un avenir de qualifiable en puissance.

Pour le CO, qui avait axé son match sur la défense dans les rucks et l'occupation rapide, cela a fonctionné une mi-temps, avec en prime un essai inscrit suite à une combinaison en touche entre Jody Jenneker et Rodrigo Capo Ortega conclu en coin par le talonneur (3-8, 20).

A ce moment là, les hommes de Christophe Urios faisaient déjouer des Rochelais contrariés et maladroits, à l'image du nombre de ballons tombés qui a nuit à la fluidité de leur jeu.

Gros bémol toutefois, l'indiscipline visiteuse a fait pencher la balance - 2 cartons jaunes, un carton rouge pour Yann Montès - d'autant plus face à un buteur comme Zack Holmes (5 pénalités réussis) qui a d'abord fait recoller ses couleurs (9-8, 42) avant d'assurer le gain du match au plus fort de la domination des siens.

Entre temps, l'arrière reconverti ouvreur à l'heure de jeu avait vu le premier essai en France du champion du monde All Black Victor Vito (60) qui récompensait un travail de sape plein d'intensité et de rage d'un groupe sûr de ses forces.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire