En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Tennis: Kyrgios présente ses excuses après son abandon-surprise à Shanghai

Mardi 10 octobre 2017
Tennis: Kyrgios présente ses excuses après son abandon-surprise à Shanghai
L'Australien Nick Kyrgios face à l'Américain Steve Johnson au 1er tour du tournoi de Shanghai, le 10 octobre 2017 - CHANDAN KHANNA (AFP)

L'Australien Nick Kyrgios a présenté mardi dans un communiqué diffusé sur Twitter ses excuses pour son abandon-surprise lors du premier tour du Masters 1000 de Shanghai face à l'Américain Steve Johnson, expliquant qu'il ne se sentait pas bien.

Finaliste malheureux contre Rafael Nadal dimanche à Pékin, le joueur fantasque, classé 21e à l'ATP, avait quitté le court sans explication après avoir écopé d'un point de pénalité par l'arbitre et perdu le premier set au tie break (7-5) face à l'Américain (45e).

L'ATP avait annoncé un peu plus tôt qu'il allait lancer une enquête sur ce brusque abandon.

"J'ai un problème intestinal depuis hier (lundi), j'ai essayé de passer outre mais c'était vraiment difficile sur le court aujourd'hui. Je pense que c'était assez évident dès le premier point", a-t-il écrit.

"En plus, j'ai commencé à souffrir de l'épaule, ce qui n'a par ailleurs pas aidé", a-t-il ajouté, confirmant ainsi les déclarations d'un membre de son équipe, qui avait indiqué juste après le match à l'AFP que le départ surprise du joueur était dû à une blessure à une épaule.

Des déclarations qui avaient un peu surpris, car l'Australien était certes apparu un peu gêné à l'entame de la partie, mais avait ensuite semblé retrouver tous ses moyens.

Après avoir perdu le premier set, "je n'étais plus en état de continuer, car cela faisait 24 heures que je n'avais quasiment rien mangé", a poursuivi l'Australien.

- "Pour être honnête, je suis vidé" -

"J'étais pourtant décidé à poursuivre sur la bonne lancée de Pékin et à finir l'année en beauté. Mais pour être honnête, je suis vidé", a conclu Kyrgios, assurant toutefois vouloir faire en sorte de clore sa saison sur une bonne note.

Connu pour ses brusques sautes d'humeur, Kyrgios avait notamment été suspendu plusieurs semaines l'an dernier à la suite d'une altercation, déjà au tournoi de Shanghai, avec un spectateur, puis avec l'arbitre.

Cette fois, la concentration du joueur a à nouveau semblé entamée par un spectateur lors du jeu décisif du premier set.

"Mais on est où là ?", avait-il alors déclaré, avant d'ajouter, "c'est exactement pour ce genre de choses que je n'aurai pas dû venir".

Il a ensuite invectivé l'arbitre pour qu'il remette le spectateur à sa place, mais a fini par écoper d'un point de pénalité de la part de ce dernier.

"Mais qu'est-ce qu'il fait ? Il a vraiment le droit de faire ça ?", a ensuite fulminé le joueur, en direction de la tribune officielle, avant de conclure: "encore un mauvais arbitre. J'en ai marre".

Après un ace de Johnson pour conclure le set, Kyrgios s'est finalement dirigé vers le filet pour serrer la main de son adversaire, visiblement surpris, puis celle de l'arbitre, avant de ramasser ses affaires et de quitter le court sous les sifflets du public.

Dimanche, lors de sa finale perdue contre Rafael Nadal à Pékin, Kyrgios s'en était déjà pris à l'arbitre, à l'issue d'un point jugé discutable.

Lors du prochain tour, Steve Johnson rencontrera le Chinois Di Wu, 233e joueur mondial, vainqueur lundi du Français Jérémy Chardy (83e), 7-6 (7/2), 6-2.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire