France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Solitaire du Figaro: Simon sacré sur ses terres

Vendredi 14 septembre 2018
Solitaire du Figaro: Simon sacré sur ses terres
Le Vendéen Sébastien Simon sur Bretagne - CMB Performance le 26 août 2018 lors de la Solitaire du Figaro - CHARLY TRIBALLEAU (AFP/Archives)

Le Vendéen Sébastien Simon (Bretagne – CMB Performance) s'est adjugé la 49e édition de la Solitaire du Figaro après avoir fini 14e vendredi de la 4e et dernière étape, remportée par Anthony Marchand (Groupe Royer - Secours Populaire) à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Natif des Sables-d'Olonne, Simon a gagné la Solitaire du Figaro à sa 5e et dernière participation alors qu'au printemps 2019 il recevra un tout nouveau bateau, un monocoque Imoca (18,28 m), qui lui permettra de faire la course de ses rêves en 2020, le Vendée Globe (tour du monde en solitaire).

Simon, un ingénieur de formation âgé de 28 ans, a remporté 2 étapes sur cette édition, pour s'imposer au classement final avec un temps de 10 j 14 h 12 min. Mercredi, il avait dominé la flotte des 36 bateaux à l'issue de la 3e étape Ria de Muros Noia/ESP - Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Le 5 septembre, il s'était imposé sur la 2e étape, disputée entre Saint-Brieuc et Ria de Muros Noia, ce qui lui avait permis de prendre la tête au général.

Son meilleur classement jusque-là avait été le pied du podium l'année dernière.

Marchand, victorieux de la 4e et dernière étape - une boucle de 165 milles (251 km) qu'il a réalisée en 21 h 45 - s'est hissé à la 2e place au classement général (10 j 14h 28 min).

Charlie Dalin (Skipper Macif 2015), complète le podium après avoir fini 2e de l'ultime étape. Il a pris part à sa 7e et dernière Solitaire du Figaro alors qu'en 2020, il sera engagé sur le Vendée Globe.

Il s'agissait de la dernière édition courue sur des bateaux Figaro Bénéteau 2, construits en 2003. En 2019, pour la 50e édition sera mis en service un nouveau modèle, le Figaro Bénéteau 3, équipé de foils, ces appendices qui élèvent l'embarcation au dessus de l'eau pour la faire filer à vive allure.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire