En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Rugby Championship: la Nouvelle-Zélande termine en beauté en Afrique du Sud

Samedi 07 octobre 2017
Rugby Championship: la Nouvelle-Zélande termine en beauté en Afrique du Sud
Le Néo-Zélandais Rieko Ioane s'en va inscrire un essai face à l'Afrique du Sud, le 7 octobre 2017 au Cap - GIANLUIGI GUERCIA (AFP)

La Nouvelle-Zélande, déjà assurée de conserver le Rugby Championship, a souffert samedi (25-24) face à une Afrique du Sud soucieuse de laver l'affront après une défaite historique à l'aller (57-0) mais s'est finalement montrée une nouvelle fois intraitable lors de la 6e et dernière journée.

Grâce à trois essais de Cronje (45), du Preez (64) et Marx (78) en seconde période, les Springboks menaient pourtant encore 17-15 à un quart d'heure du terme, mais ils n'ont rien pu faire contre le rouleau compresseur All Black, qui a également aplati trois fois par Crotty (32), Ioane (59) et McKenzie (69). Car les visiteurs, dans le même temps, ont marqué 17 de leurs 25 points entre la 59e minute et la 76e. Une accélération qui leur a permis de voir venir ensuite.

Après sa 6e victoire en autant de rencontres dans la compétition, la sélection de Steve Hansen finit donc le tournoi avec 28 points sur 30 possibles et une impressionnante différence de points de +128. Le scenario est en revanche cruel pour l'adversaire, toujours 2e avec 14 points, mais qui peut se faire doubler par l'Australie si les Wallabies (10 points) s'imposent en Argentine en conclusion de l'édition 2017.

Les joueurs d'Allister Coeztee, qui avaient déjà manqué à la dernière minute la pénalité de la gagne contre l'Australie lors du dernier match (27-27), peuvent encore nourrir d'immenses regrets car cette fois ils ont inscrit leur dernier essai à deux minutes du terme... alors qu'ils évoluaient en infériorité numérique depuis l'exclusion de De Allende (76e).

Avant ce final haletant, les Néo-Zélandais, qui menaient 8-3 à la pause, ont eu le contrôle du match la plupart du temps mais l'avantage n'a cessé de changer de mains.

Les All Blacks, qui ont infligé le mois dernier aux Springboks leur pire revers en 126 ans d'existence, remportent donc un 5e titre en six éditions.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire