En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Rugby Championship: l'Australie prend son temps mais se relance

Samedi 16 septembre 2017
Rugby Championship: l'Australie prend son temps mais se relance
Face à l'Argentine, Tevita Kuridrani et ses coéquipiers du XV d'Australie ont retrouvé le chemin de la victoire en Rugby Championship - MARK GRAHAM (AFP)

L'Australie a ouvert son compteur à victoires dans le Rugby Championship 2017 en battant l'Argentine avec le bonus offensif 45-20 après avoir peiné en première période, samedi à Canberra lors de la 4e journée.

Ce premier succès permet aux Wallabies de se relancer au classement: avec cinq points supplémentaires, ils sont toujours 3e (8 points) mais ne comptent plus que 3 points de retard sur l'Afrique du Sud (11), qui a subi un peu plus tôt en Nouvelle-Zélande la pire défaite de son histoire (57-0).

L'équipe de Michael Cheika ne peut plus espérer remporter le championnat de l'hémisphère sud mais peut encore terminer 2e si elle s'impose chez les Springboks puis les Pumas.

Cette éclaircie dans le ciel australien n'avait rien d'évident à la pause, quand les Pumas menaient 13-10 après avoir fait l'essentiel du jeu et marqué le premier essai par leur demi de mêlée Martin Landajo (23e).

Les Wallabies sont restés au contact en répliquant par un essai de l'arrière Israel Folau (29e), qui profitait d'un surnombre sur l'aile droite lors de la première attaque d'envergure des siens.

Pas de quoi satisfaire un public australien transi de froid et qui avait pendant la première demi-heure sombré dans l'ennui: les Wallabies rejoignaient les vestiaires sous les sifflets de leur propre public.

Une méthode payante ? Toujours est-il que les Australiens revinrent métamorphosés sur le terrain, pour une seconde période à sens unique.

Cinq essais supplémentaires (Kepu, Folau, Genia, Phipps, Uelese) contre un (Moroni) pour des Argentins dépassés et qui confirment leur difficulté à tenir sur l'ensemble d'un match face aux meilleures équipes, une semaine après avoir fait douter les All Blacks en Nouvelle-Zélande (39-22).

Outre la capacité de réaction de ses joueurs, Cheika peut se féliciter de l'efficacité de son buteur: l'ouvreur Bernard Foley a inscrit 15 points à 100% de réussite sur ses tentatives.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire