France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Rallye de Sardaigne: Ogier ne s'est pas enlisé, Neuville non plus

Vendredi 08 juin 2018
Rallye de Sardaigne: Ogier ne s'est pas enlisé, Neuville non plus
Le Français Sébastien Ogier au rallye de Sardaigne, le 8 juin 2018 à Ittiri - Andreas SOLARO (AFP)

Confronté comme ses adversaires à des conditions rendues très difficiles par la pluie et la boue, Sébastien Ogier occupait vendredi soir la tête du Rallye de Sardaigne avec une légère avance sur Thierry Neuville, son rival pour le titre.

A la traîne le matin, Ogier a subitement accéléré après la pause de mi-journée, refaisant tout son retard dans l'ES6, disputée sous des trombes d'eau.

"C'était un bon après-midi, même si ce n'était pas très facile, et je suis content de ce qu'on a fait", a-t-il dit.

"J'étais un peu plus en mode attaque que le matin mais je n'ai pas pris tous les risques non plus, c'était trop piégeux", a assuré le Gapençais qui repoussé Neuville à 18 secondes 9/10.

Le Belge de Hyundai, qui possède 19 points d'avance sur Ogier en tête du Championnat avant cette 7e manche, et ouvrait donc la route, avait souhaité jeudi soir que la pluie tombe afin de diminuer ce handicap.

Il a été exaucé dans la nuit, peut-être même au-delà de ses espérances.

"Évidemment, sans pluie, nous n'aurions eu aucune chance d'être dans le top 8, mais on s'est fait quelques frayeurs et on va devoir faire plus attention", avait souligné après l'ES5 le triple vice-champion du monde.

Neuville a échappé de peu à la catastrophe durant l'ES9, dernière spéciale du jour. Il a arraché l'aileron arrière de sa i20 avant de faire un tout-droit.

Les spéciales sardes habituellement courues sur des pistes de terre qui soulèvent des nuages de poussières massifs se sont transformées en bain de boue, de plus en plus profond en raison des averses persistantes vendredi.

- Mikkelsen encore malchanceux -

Plusieurs concurrents de premier plan sont partis à la faute sur des routes qui ressemblaient davantage à celles du Rallye de Grande-Bretagne disputé en octobre au pays de Galles.

Ce n'est pas le cas du coéquipier de Neuville, le Norvégien Andreas Mikkelsen, qui menait à l'issue de l'ES5.

Le Norvégien s'est arrêté dans l'ES7 en raison d'un problème de boîte de vitesses et a perdu tout espoir de podium: un crève-coeur pour un pilote en manque de résultats et qui court toujours après sa première victoire avec Hyundai.

Mikkelsen avait été trahi par sa suspension au Rallye du Portugal.

Il n'est pas sûr qu'il puisse repartir samedi tout comme l'Estonien Ott Tänak (Toyota) et le Finlandais Teemu Suninen (M-Sport Ford), tous deux piégés dans l'ES9.

Tänak, alors 3e, a heurté violemment le sol à la réception d'une bosse, et l'actuel 3e du Championnat peut craindre un deuxième abandon consécutif après celui enregistré au Portugal.

Suninen, qui était 4e du classement général, risque de connaitre un sort similaire, car il a terminé dans le fossé.

"Dans ces conditions, il n'y a pas d'avantage à partir derrière: on ne mesure pas sa vitesse et à certains endroits on a l'impression de marcher", a expliqué Mads Ostberg (Citroën).

Le Norvégien, 5e à près d'une minute d'Ogier, joue gros dans l'optique de gagner sa place de titulaire pour la marque aux chevrons en 2019.

En cas de bon résultat, le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota), en 4e position, peut lui s'emparer de la 4e place au championnat, voire de la 3e.

Enfin, auteur d'une première moitié de saison ratée, son compatriote et équipier Jari-Matti Latvala, 3e à 37 secondes 2/10 du leader, entrevoit un coin de ciel bleu, soit le temps annoncé par la météo pour le reste du week-end.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire