En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Rallye de Catalogne: Neuville (Hyundai) abandonne

Dimanche 08 octobre 2017
Rallye de Catalogne: Neuville (Hyundai) abandonne
Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) lors du Rallye de Catalogne, le 6 octobre 2017 à Vilalba dels Arcs - Josep LAGO (AFP)

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai), principal rival du Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford) au Championnat du monde des rallyes (WRC), a été contraint à l'abandon après avoir endommagé sa voiture dans l'ES16 dimanche, à quatre spéciales de la fin du Rallye de Catalogne.

A l'issue de cette même spéciale, Ogier, qui comptait 17 points d'avance au championnat pilotes avant la 11e manche (sur 13) de la saison, était deuxième, à 23 sec 9/10es du Britannique Kris Meeke (Citroën) et avec 1 sec 8/10es d'avance sur son coéquipier estonien Ott Tänak.

"Le rallye est terminé pour nous. Une suspension a cassé après un choc contre une pierre", a expliqué Neuville.

"Nous avons été malchanceux ce week-end", a poursuivi le Belge, qui avait déjà connu des difficultés en fin de matinée samedi. Une perte de pression hydraulique après l'ES8 puis une sortie de route ayant endommagé l'arrière de sa voiture l'ont mis en retard de trois minutes au départ de l'ES9, ce pour quoi il a écopé de 30 sec de pénalité.

"Nous avons tout fait pour revenir aujourd'hui (dimanche)", a-t-il assuré. "Après hier (samedi), nous n'avions pas d'autre choix que de pousser fort et c'est ce que nous avons fait. Nous n'avons pas de regrets".

Hyundai, qui lâche ses dernières forces dans la bataille avec M-Sport/Ford pour le titre constructeurs, a de nouveau connu une manche compliquée, après l'Allemagne il y a sept semaines (abandons de l'Espagnol Dani Sordo et de Neuville).

Outre le retrait du Belge, Sordo et le Norvégien Andreas Mikkelsen n'ont pu boucler la journée de samedi après avoir cassé leur direction dans l'ES12.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu
1/3