En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Paris SG: "Le Bayern ici est très, très fort", avertit Emery

Lundi 04 décembre 2017
Paris SG: "Le Bayern ici est très, très fort", avertit Emery
L'entraîneur du PSG Unai Emery en conférence de presse à l'Allianz Arena à Munich, le 4 décembre 2017, à la veille d'y affronter le Bayern - GUENTER SCHIFFMANN (AFP)

A domicile, le Bayern Munich est "très, très fort", a averti l'entraîneur du Paris SG Unai Emery lundi, à la veille du match de Ligue des champions opposant son équipe au club bavarois avec comme seul enjeu la première place du groupe A, les deux étant déjà qualifiées.

QUESTION: vous attendez-vous à un match compliqué mardi contre le Bayern Munich ?

REPONSE: "L'histoire du Bayern est une histoire très longue dans le monde du football. On va jouer demain l'équipe avec une mentalité, une volonté pour gagner, pour faire un grand chemin dans la Ligue des champions. Nous sommes les deux équipes qualifiées pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, mais nous voulons être premiers de notre groupe. Nous avons un avantage de trois points (au classement par rapport au Bayern, ndlr) mais demain maintenir cette différence va être difficile. Ici, c'est un stade où le Bayern est très, très fort. Et demain je crois que ce sera un gros match entre deux grandes équipes, avec beaucoup de supporters et de joueurs du plus haut niveau du monde."

Q: Pensez-vous que le remplacement de Carlo Ancelotti par Jupp Heynckes a changé quelque chose au Bayern ?

R: "Cette équipe a changé quelque chose, mais a maintenu son esprit. C'est une équipe très offensive à domicile, à l'extérieur aussi mais plus encore ici. Je crois que l'équipe a maintenu cela. Après Heynckes, avec l'expérience qu'il a, le fait qu'il connait très bien Munich de l'intérieur comme de l'extérieur, il donne aussi une autre qualité à l'équipe. Par rapport au match disputé là-bas (au Parc des Princes, ndlr), je crois qu'il y a beaucoup de similitudes. Il y a quelques blessés ou pas dans le groupe mais tous les joueurs qui auront la possibilité de jouer demain ce sont des joueurs de premier niveau. C'est un grand Bayern, pour nous c'est un bon test pour démontrer que nous voulons faire quelque chose d'important dans cette Ligue des champions."

Q: cette situation, avec un match à l'extérieur disputé après un match à domicile largement gagné, rappelle la double confrontation contre Barcelone la saison dernière en Ligue des champions (4-0, 1-6). Pensez-vous le PSG guéri mentalement ?

R: "Nous pensons que toutes les expériences qu'ont eues les joueurs mais aussi le club, c'est bon, que ce soit le négatif comme le positif. Ces expériences servent à apprendre pour trouver un nouveau chemin, c'est pour cela que je pense que le Paris SG d'aujourd'hui est un PSG différent, un PSG meilleur, qui veut faire les meilleures performances individuelles et collectives avec de grands joueurs pour être un club plus grand. Les joueurs ont l'opportunité de grandir, de démontrer avec la patience, le travail, l'humilité, la confiance, (qu'ils peuvent, ndlr) faire un chemin important."

Q: Y'a-t-il plus de pression sur les épaules du PSG après la défaite à Strasbourg samedi ?

R: "C'est l'exigence, elle est très grande mais positive. Nous voulons jouer des matches comme celui de demain, et toutes les difficultés qu'on va chercher sur le terrain c'est bon. C'est bon à surmonter, pour voir comment l'équipe va s'opposer à l'adversaire, les duels collectifs, individuels, les duels tactiques, c'est une bonne chose pour nous. Le premier objectif c'est de gagner pour être premier dans le groupe. Si on ne peut pas gagner, nous voulons faire un beau match et quand se terminent les 90 minutes, être premiers de notre groupe."

Propos recueillis en conférence de presse.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire