En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Open d'Australie: Federer "l'outsider" s'interroge sur son premier adversaire encore inconnu

Samedi 14 janvier 2017
Open d'Australie: Federer "l'outsider" s'interroge sur son premier adversaire encore inconnu
Roger Federer lors d'un entraînement, le 14 avril 2017 à Melbourne - PAUL CROCK (AFP)

Le Suisse Roger Federer, retombé à la 17e place du classement ATP, a déclaré samedi à deux jours du coup d’envoi de l'Open d'Australie, première levée du Grand Chelem de l'année, qu'il était "clairement un outsider" et s'est interrogé un peu fébrilement sur l'identité de son premier adversaire un qualifié encore inconnu.

Agé de 35 ans, l'ancien N.1 mondial vient de revenir sur les courts après six mois d'absence sur blessure (genou). Il a hérité de la tête de série N.17 à Melbourne Park, une position délicate pour améliorer son record de 17 titres en Grand Chelem (pour 88 titres au total).

A l'avant-veille du début du tournoi australien, Federer se trouvait encore dans le flou en ce qui concerne le profil de son adversaire du premier tour alors que les qualifications se poursuivent.

"C'est un gaucher, un droitier ? C'est un grand serveur, un rouleau-compresseur", s'est demandé le Suisse.

"C'est un peu l'inconnu ici au premier tour, la partie du tirage à laquelle je m'intéresse le plus du fait de ne pas avoir joué", a-t-il expliqué.

Federer a effectué son retour à la compétition début janvier en Hopman Cup à Perth où il a atteint la finale et remporté deux simples sur trois.

Vainqueur à quatre reprises en Australie (2004, 2006, 2007, 2010), le Suisse pourrait retrouver sur sa route le Tchèque Tomas Berdych et le Japonais Kei Nishikori avant un possible quart de finale contre le N.1 mondial britannique Andy Murray.

"Ouais pourquoi pas (outsider) pour changer ? Je veux dire que je préfère être favori. Outsider ça va. Ouais, c'est bien", a-t-il confié.

"Aussi longtemps que je suis en bonne forme et que je sens que je peux jouer des matches en quatre, cinq sets, je peux disputer plusieurs matches à la suite alors je pense que ça va être amusant", a ajouté Federer.

"J'ai fait des entraînements aussi durs que possible et je serai prêt. J'ai fait de nombreuses séances où je me suis entraîné plus de deux heures et demie, trois heures", a-t-il détaillé. La condition physique sera déterminante pour Federer qui n'a disputé que trois matches depuis juillet 2016 et qui devra faire face à des températures avoisinant les 40 degrés.

"Je pense que je suis prêt, mais comme je l'ai dit, c'est l'inconnu", a conclu le Suisse.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire