En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

NFL: Pittsburgh et Green Bay sans pitié au 1er tour des play-offs

Lundi 09 janvier 2017
NFL: Pittsburgh et Green Bay sans pitié au 1er tour des play-offs
Antonio Brown, N.84 des Steelers, en route pour marquer un touchdown face au Miami Dolphins, le 8 janvier 2017 à Pittsburgh - Rob Carr (Getty/AFP)

Les Pittsburgh Steelers et les Green Bay Packers se sont facilement qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue nationale de football américain (NFL) en écrasant respectivement les Miami Dolphins (30-12) et les New York Giants (38-13), dimanche.

Les Steelers ont fait la différence grâce à deux touchdowns d'Antonio Brown lors des neuf premières minutes d'une rencontre disputée dans un froid glacial (-8°C).

Ils ont rallié les vestiaires avec 14 points d'avance (20-6) et ont continué leur domination durant le 3e quart-temps avec deux touchdowns de plus.

L'emblématique quarterback des Steelers Ben Roethlisberger a réalisé un match plein: "Big Ben", vainqueur à deux reprises du Super Bowl (2008, 2010), a fini la rencontre avec 13 passes réussies sur 18 tentées pour un gain de 197 yards, deux passes pour touchdown et deux interceptions.

Miami, qui ne s'était plus qualifié pour les play-offs depuis 2008, a sauvé l'honneur en inscrivant un touchdown à six minutes de la fin du temps réglementaire.

En quarts de finale le week-end prochain, Pittsburgh se rendra à Kansas City, 2e meilleure équipe de la saison régulière de la conférence AFC (12 v-4 d).

Dans la dernière rencontre du 1er tour, la logique a également été respectée.

Les Green Bay Packers, qui ont fini la saison régulière sur six victoires consécutives, se sont imposés devant leur public grâce à la sérénité de leur quarterback Aaron Rodgers qui a distillé quatre passes de touchdown et vu 25 de ses 40 passes arriver à destination, sans aucune interception.

La rencontre a été relancée en début de 3e période par les Giants, revenus à un point après un touchdown de Tavarres King.

Mais les Packers ont vite repris le dessus, profitant notamment d'une erreur sur un coup de pied de renvoi des Giants qui a rapidement débouché sur un touchdown, l'un des quatre inscrits par Green Bay après la pause.

Les Packers auront fort faire au prochain tour face à Dallas, le favori pour le titre avec New England.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire