France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

NBA: Toronto reprend le pouvoir, Minnesota perd la tête

Lundi 07 janvier 2019
NBA: Toronto reprend le pouvoir, Minnesota perd la tête
Kyle Lowry des Toronto Raptors lors d'un match de NBA face aux Lakers, à Los Angeles, le 4 novembre 2018 - Harry How (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives)

Toronto est repassé en tête de la conférence Est après sa démonstration face à Indiana (121-105) dimanche, tandis que Minnesota a dominé les Lakers (108-86), avant de limoger, à la surprise générale, son entraîneur.

Les Raptors ont passé un très bon week-end en épinglant à leur tableau de chasse, deux de leurs rivaux directs pour la suprématie à l'Est.

Après avoir battu samedi Milwaukee (123-116), ils ont fait chuter Indiana qui venait pourtant de remporter ses six précédents matches.

Résultats, la franchise canadienne est la première à atteindre cette saison le seuil des 30 victoires, elle affiche le meilleur bilan du Championnat NBA (30 v-12 d) et elle a délogé Milwaukee (27 v-12 d) de la première place de sa conférence.

Comme souvent cette saison, les Raptors ont fait la différence grâce à leur maîtrise collective avec huit joueurs à dix points et plus.

Ils étaient pourtant privés de Kawhi Leonard, leur meilleur marqueur (27,2 points par match) et rebondeur (7,9 rbds par match), laissé au repos en raison de l'enchaînement des matches.

Mais Kyle Lowry qui avait manqué dix des onze derniers matches à cause d'une douleur au dos, a fait son retour et a apporté 12 points et 8 passes décisives.

- Thibodeau limogé -

A Minneapolis, l'équipe locale, les Timberwolves, n'a pas eu de pitié pour les Lakers, en pleine dégringolade depuis que la superstar LeBron James s'est blessée aux adducteurs le jour de Noël.

Les Lakers, privés également de Rajon Rondo et de Kyle Kuzma, n'ont jamais fait illusion face à Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins qui ont marqué chacun 28 points.

Ils accusaient déjà seize points de retard après la première période (35-19) et ont vu leur déficit grimper jusqu'à 28 points.

"Il faut mettre plus de passion et d'envie, c'est déjà dur de gagner des matches en NBA quand votre effectif est au complet, il faut donc redoubler d'efforts quand vous êtes diminués", s'est emporté Luke Walton, l'entraîneur des Lakers qui ont perdu cinq des six matches disputés sans "King James", mais qui restent 8e (21 v-19 d).

Alors que cette victoire relance Minnesota (11e, 19 v-21 d) dans la course aux play-offs, ses dirigeants ont décidé dans la foulée de remercier Tom Thibodeau, leur entraîneur et président des opérations basket depuis avril 2016.

Pour le propriétaire de l'équipe Glen Taylor, elle "n'occupe pas le classement qu'elle devrait avoir alors qu'on approche de la mi-saison".

- Parker en vue -

Le très autoritaire Thibodeau, passé par Chicago (2010-15) et élu meilleur entraîneur de NBA en 2011, a été remplacé par l'un de ses adjoints Ryan Saunders, qui, à 32 ans, assumera pour la première fois de sa carrière le rôle d'entraîneur en chef.

Charlotte (8e, 19 v-20 d) a décroché un rare succès à l'extérieur en venant à bout de Phoenix, lanterne rouge de la conférence Ouest (119-113).

Tony Parker, discret lors de ses précédentes sorties, a livré l'un de ses matches les plus complets depuis qu'il a rejoint Charlotte l'été dernier avec 20 points (9 sur 16 au tir) et six passes décisives en 27 minutes.

Kemba Walker a fait la différence dans le 4e quart-temps en marquant 18 points pour un total de 29.

Elie Okobo, le "rookie" français de Phoenix, a marqué quatre points en 13 minutes.

Evan Fournier (12 pts) s'est incliné avec Orlando à Los Angeles face aux Clippers (106-96) et le Magic reste 10e (17 v-22 d).

Enfin, Oklahoma City s'est fait surprendre à domicile (116-98) par Washington malgré un "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) de Russell Westbrook (22 pts, 15 rbds, 13 passes).

Le Thunder (25 v-14 d) a rétrogradé de la 2e à la 3e place de la conférence Ouest, derrière Golden State (26 v-14 d).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
A la une