France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

NBA: Denver s'affirme, Houston se rassure

Samedi 01 décembre 2018
NBA: Denver s'affirme, Houston se rassure
Le pivot des Denver Nuggets, Nikola Jokic, lors du match de NBA face aux Atlanta Hawks, à Denver, le 15 novembre 2018 - MATTHEW STOCKMAN (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives)

Denver a confirmé son statut d'outsider de la NBA vendredi en battant in extremis Portland sur son parquet (113-112), tandis que Houston a retrouvé le chemin de la victoire en surclassant San Antonio devant son public (136-105).

Les Nuggets de Denver, qui avaient manqué de justesse les play-offs la saison dernière, ont rappelé qu'il faudrait compter sur eux en remportant un cinquième succès de rang face à l'une des meilleures équipes à l'Ouest.

Les coéquipiers de Nikola Jokic pensaient sans doute avoir fait le plus dur en première mi-temps alors qu'ils avaient 15 points d'avance sur les Trail Blazers (68-53).

C'était sans compter sur l'abnégation de CJ McCollum (33 points) et de ses pairs, revenus à égalité à moins de 40 secondes du coup de sifflet final (110-110).

Malgré une fin de match brouillonne marquée par une perte de balle qui a failli leur coûter la victoire, les Nuggets ont conservé la plus petite des marges, profitant d'un ultime tir raté de McCollum.

Denver conforte sa surprenante deuxième place à l'Ouest (15 v-7 d), tandis que Portland, qui avait l'occasion de monter sur le podium, glisse à la septième place (13 v-9 d).

- Retour de Chris Paul -

Houston s'est pour sa part rassuré après quatre défaites consécutives en humiliant son rival texan San Antonio.

Finalistes de la conférence Ouest en juin, les Rockets peinent à retrouver le niveau qui avait fait d'eux des prétendants au titre la saison dernière.

Mais portés par James Harden, meilleur joueur NBA (MVP) en 2018, Houston a retrouvé des couleurs sur le parquet des Spurs.

"The Beard" (littéralement "la barbe") a inscrit 23 points et délivré 10 passes décisives, tandis que ses coéquipiers Clint Capela (27 points, 12 rebonds) et Eric Gordon (26 points) ont peaufiné leurs lignes de statistiques.

Les Rockets ont aussi profité du retour de Chris Paul, absent depuis trois matches à cause d'une blessure à la cuisse. Le meneur de Houston a fini avec 14 points et 10 passes décisives.

"On sait que quand tous nos joueurs sont là et que notre équipe est en bonne santé, on peut battre n'importe qui dans la ligue", a assuré Harden.

Rien ne va plus en revanche pour les joueurs de Gregg Poppovich, déjà corrigés à Minnesota mercredi (128-89).

Seuls LaMarcus Alridge (20 points) et DeMar DeRozan (18 points) ont surnagé dans le naufrage des Spurs à domicile.

- 20 points de Gobert -

San Antonio, qui n'a plus manqué les play-offs depuis 21 ans, est seulement 14e de la conférence Ouest (10 v-12 d), tandis que Houston grappille deux places et se retrouve 12e (10 v-11 d).

Face à Dallas, les Los Angeles Lakers, eux, ont connu un retard à l'allumage avant de rectifier le tir en deuxième période en s'appuyant sur l'expérience de LeBron James, auteur de 28 points, pour s'imposer 114 à 103.

Absents des play-offs depuis 2013, les Lakers sont désormais 6e à l'Ouest (13 v-9 d).

Oklahoma City n'a pas connu de difficulté à domicile face à Atlanta, avec une large victoire 124-109.

Russell Westbrook a frôlé un nouveau triple-double (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 23 points, 10 passes décisives et 9 rebonds.

Après un début de saison catastrophique, le Thunder est 3e de la conférence Ouest (14 v-7 d).

Rudy Gobert s'est montré décisif lors de la victoire de l'Utah face à Charlotte (119-111): avec 20 points et 17 rebonds, le pivot français a aligné son 20e "double-double" (deux catégories de statistiques à dix unités et plus) en 23 matches.

Le Jazz est 11e avec 11 victoires et 12 défaites.

Dans la conférence Est, Boston, porté par les 29 points de Kyrie Irving, n'a fait qu'une bouchée de Cleveland (128-95) et s'est replacé à la sixième place (12 v-10 d).

Philadelphie a expédié Washington 123 à 98 grâce notamment aux 16 points et 15 rebonds de Joël Embiid.

Les Sixers, qui comptent 16 victoires et 8 défaites, sont 3e à l'Est.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire