En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Mondial à 48: la France "pourrait en organiser un seule", mais pas dès 2026 (Le Graët)

Mercredi 11 janvier 2017
Mondial à 48: la France "pourrait en organiser un seule", mais pas dès 2026 (Le Graët)
Noël Le Graët (au centre), avec le président de la Fifa Giovanni Infantino et celui de la Fédération italienne Carlo Tavecchio, le 1er septembre 2016 à Bari - ALBERTO PIZZOLI (AFP/Archives)

La France n'aurait "absolument aucun problème" à organiser toute seule un Mondial à 48 équipes, mais "ne sera pas candidate rapidement", a expliqué Noël Le Graët à l'AFP mercredi en marge de ses vœux à la presse.

Le président de la Fédération française de football (FFF) a également salué l'élargissement de la Coupe du monde à 48 équipes dès 2026 décidé mardi par la Fifa.

Q: La France serait-elle en mesure d'organiser seule un Mondial à 48 équipes et quand ?

R: "La France l'organiserait toute seule. Il n'y a absolument aucun problème. La France a la chance d'avoir des stades, des infrastructures, mais je pense que la Coupe du monde ne viendra pas très très vite en France, même si ce projet est pour dans neuf ans. On ne sait jamais pour les années futures, en tout cas la France ne peut pas être candidate rapidement pour une Coupe du monde".

Q: Comment jugez-vous l'élargissement du Mondial ?

R: "J'approuve cette décision. Je considère que l'Afrique n'a pas assez de pays représentés. L'Afrique va se développer beaucoup plus et ses équipes nationales sont de grande qualité. L'Afrique se structure. La répartition actuelle n'est pas très juste. L'Asie explose elle aussi. Qui pensait que la Chine aurait le parcours qu'elle connaît économiquement? Passer à 48, ça donne de l'espoir à plein de pays pour mieux travailler sur cette compétition. C'est une idée généreuse pour le football. Ce n'est pas économique: actuellement ce n'est pas en Afrique que la Fifa va trouver des revenus fantastiques".

Q: Vous êtes candidat à votre réélection en mars, et une liste concurrente, baptisée "Supporters de la transparence", dénonce un scrutin "opaque": que répondez-vous?

R: "Opaque, ça ne colle pas. Eux seraient pour que tout le monde puisse voter. Ils ne se rendent pas compte que les districts qui ont un certain nombre d'élus par département sont les représentants des clubs. Donc c'est l'élection la plus démocratique qui soit, avec un scrutin de liste, ce que peu de fédérations font. Chacun peut se présenter".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire