France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Mondial-2018: "Nous sommes tous tombés amoureux de la Russie", assure Infantino

Vendredi 06 juillet 2018
Mondial-2018: "Nous sommes tous tombés amoureux de la Russie", assure Infantino
Le président de la Fifa Gianni Infantino (g) serre la main du président russe Vladimir Poutine, le 28 juin 2018 à Moscou - Alexey NIKOLSKY (SPUTNIK/AFP/Archives)

"Comme un enfant dans un magasin de jouets": le président de la Fifa Gianni Infantino a déclaré vendredi sa flamme à la Russie en saluant la bonne organisation du Mondial-2018 de football et "les policiers souriants sur la place Rouge".

"Nous sommes tous tombés amoureux de la Russie. Nous nous trouvons ici depuis un certain temps maintenant et nous avons découvert un pays que nous ne connaissions pas", a déclaré le patron de la Fifa lors d'une réunion au Kremlin avec le président russe Vladimir Poutine et plusieurs anciennes gloires du football.

"Lorsqu'on vient ici (...) que l'on rencontre les gens dans la rue et que l'on voit Moscou dans sa beauté incroyable (...), cela montre que toutes les peurs que certains tentaient d'attiser avec cette Coupe du monde, non seulement ne se sont pas réalisées, mais cela a été l'exact opposé", a poursuivi M. Infantino, citant en exemple les "policiers souriants sur la Place rouge".

"C'est la nouvelle image que nous avons de la Russie. Je me sens comme un enfant dans un magasin de jouets", a-t-il ajouté sous le regard notamment de Lothar Matthäus, Marco van Basten ou encore de Diego Forlan.

Le Mondial se tient après des années de vives tensions diplomatiques entre la Russie et les Occidentaux. Des ONG avaient en outre appelé à boycotter le Mondial-2018 en raison de la situation des droits de l'Homme, Amnesty dénonçant notamment "une nouvelle vague d’oppression".

Vladimir Poutine, plus souriant qu'à son habitude, a de son côté estimé qu'"énormément de stéréotypes sur la Russie ont volé en éclats" grâce au Mondial-2018. "Les gens ont pu voir que la Russie est un pays hospitalier, amical avec ses visiteurs", a-t-il ajouté.

La Coupe du monde de football en Russie est jusqu'à présent unanimement jugée réussie tant au niveau de l'organisation, de la sécurité que des performances sportives de la sélection russe, qui s'est qualifiée à la surprise générale pour les quarts de finale en battant l'Espagne en huitième de finale (1-1, 4-3 t.a.b.).

"La Russie est devenue un véritable pays de football. Le virus du football a contaminé le corps de chaque citoyen russe dans tout le pays", a encore salué M. Infantino.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire