France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Mondial-2018: Egypte, la participation de Salah sera décidée "au dernier moment"

Mardi 12 juin 2018
Mondial-2018: Egypte, la participation de Salah sera décidée "au dernier moment"
Mohamed Salah travaille avec un kiné en marge d'une séance d'entraînement des Egyptiens au stade Akhmat Arena à Grozny, le 12 juin 2018 - KARIM JAAFAR (AFP)

La décision concernant la participation de Mohamed Salah au premier match de l'Égypte dans le Mondial-2018 vendredi sera prise "au dernier moment", a annoncé l'encadrement des Pharaons mardi.

"On va attendre jusqu'au dernier moment pour décider s'il sera aligné ou pas", a déclaré Mohamed Abou al-Ela le médecin de la sélection égyptienne, à trois jours de l'entrée en lice de l'équipe contre l'Uruguay à Ekaterinbourg.

"On ne peut pas encore savoir s'il jouera le match mais on va faire une séance d'entraînement supplémentaire à 11h demain (mercredi) et on aura alors une idée plus claire de la situation", a poursuivi le manager général de l'équipe Ihab Lahita.

Mohamed Salah, l'attaquant star de l'Egypte et de Liverpool, s'était blessé à l'épaule gauche au cours de la finale de la Ligue des champions le 26 mai dernier contre le Real Madrid. Il n'avait pas pris part au premier entraînement des Égyptiens dimanche à Grozny.

Mardi, l'attaquant de 25 ans était bien présent mais il s'est entraîné seul dans un coin du terrain en faisant des exercices ciblés pour renforcer son épaule.

Le staff égyptien ne s'est par ailleurs pas prononcé sur le choix de son gardien pour la compétition pour pallier le forfait du gardien titulaire Ahmed El Shenawy blessé au genou en avril.

Le sélectionneur Hector Cuper pourrait choisir de faire confiance au gardien vétéran Essam El Hadary qui deviendrait alors à 45 ans et 150 jours le plus vieux joueur à disputer une Coupe du monde.

Le précédent record était détenu par Faryd Mondragon, le gardien de la Colombie il y a quatre ans au Brésil qui avait 43 ans à l'époque.

Pour leur première participation à la Coupe du monde depuis 28 ans, les Pharaons doivent également affronter, dans le groupe A, la Russie le 19 juin puis l'Arabie saoudite le 25 juin.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire