En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Mexique: un journaliste sportif dénonce l'attitude de Gignac

Mardi 14 février 2017
Mexique: un journaliste sportif dénonce l'attitude de Gignac
L'attaquant français des Tigres de Monterrey André-Pierre Gignac lors d'un match du championnat mexicain contre Pachuca, le 11 février 2017 - VICTOR CRUZ (AFP)

Un journaliste sportif chilien a dénoncé sur Twitter le comportement de l'attaquant français André-Pierre Gignac à l'issue du match de championnat perdu dimanche par les Tigres de Monterrey face au club de Pachuca (1-0) dans le cadre du championnat du Mexique.

Alors qu'il interviewait la nouvelle recrue de l'équipe des Tigres, le Chilien Eduardo Vargas, ce journaliste, Cristian Rivas, avait été poussé par le Français qui l'avait obligé à mettre fin à son entretien.

"Incroyable ce qui s'est passé avec @10APG. Il joue, il arbitre et maintenant c'est le chef de la presse. Il m'a poussé. 'Terminé. Plus de questions', et il a mis fin à l'interview de Edu Vargas", a-t-il critiqué sur Twitter.

"A la fin du match, je me suis approché de Eduardo Vargas pour l'interviewer (...) et sans problème il a commencé à me donner une interview", a raconté à l'AFP Cristian Rivas, qui travaille depuis cinq ans au Mexique, notamment pour la radio chilienne.

Sur le chemin des vestiaires, "APG" est alors intervenu pour mettre fin à la discussion.

"Gignac m'a poussé, même si ce n'était pas fort et qu'il ne m'a pas renversé par terre", puis il a décrété qu'il n'y aurait "plus de questions", tout en (me) lançant "un regard peu amical", a poursuivi le journaliste.

"D'avoir été poussé ne me dérange pas, ce que je conteste c'est qu'un footballeur puisse avoir l'autorité de décider seul d'interrompre l'interview" d'un autre joueur, a insisté ce journaliste.

Les Tigres ont enregistré dimanche leur troisième défaite d'affilée dans le tournoi de clôture du championnat mexicain et pointent désormais au 16e rang du classement, en bas de tableau.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire