En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Marin de l'année 2017: Thomas Coville distingué pour la première fois

Dimanche 03 décembre 2017
Marin de l'année 2017: Thomas Coville distingué pour la première fois
Le navigateur Thomas Coville, le 20 octobre 2017 à La Trinité-sur-Mer - DAMIEN MEYER (AFP/Archives)

Détenteur du record du tour du monde en solitaire, Thomas Coville a été honoré dimanche à Paris par une distinction qu'il n'avait encore jamais reçue, celle de marin de l'année.

Le navigateur de 49 ans conclut de la plus belle des manières son année la plus faste, riche d'un record du tour du monde (49 j 3 h), d'un record de la traversée de l'Atlantique Nord (4 j 11 h) et d'une victoire le 13 novembre lors de la Transat Jacques-Vabre.

Coville succède au palmarès à la véliplanchiste Charline Picon, médaillée d'or aux jeux Olympiques de Rio en 2016 (RS:X).

Le navigateur rennais a été choisi parmi d'autres grands noms de la course au large que sont Armel Le Cléac'h, vainqueur du Vendée Globe 2016/2017, et Francis Joyon, détenteur du Trophée Jules Verne (record du tour du monde en équipage). Etaient aussi en lice des noms de la voile olympique comme Antoine Albeau (planche à voile), Delphine Cousin (planche à voile), Alexia Fancelli (kitesurf), Jonathan Lobert (finn), Nicolas Parlier (kitesurf).

"Tout est question de temps: les années, les jours et les heures d'entraînement avant d'achever quelque chose qui exprime qui vous êtes. 49 jours 3 heures pour faire le tour du monde et 4 jours 11 heures pour traverser l'atlantique nord, c'est avant tout être capable de rester devant le temps. Et c’est ce qui m’inspire sans doute le plus", a dit Coville dans un message.

- Records et victoires -

Coville n'était pas présent lors de la remise du prix du marin de l'année 2017 organisée sur la scène du salon nautique à Paris. Il est actuellement encore en mer, de retour de Salvador de Bahia (Brésil), où il a signé il y a trois semaines sa première grande victoire en multicoques en enlevant la Transat Jacques-Vabre en duo avec Jean-Luc Nélias (Sodebo).

Il espérait être rentré à temps en France mais l'absence de vent sur la remontée de l'atlantique a contrarié ses plans.

Depuis un an, Coville brille sur tous les fronts.

Le 25 décembre 2016, il a pulvérisé de 8 jours le record du tour du monde en solitaire qu'il a chassé pendant 10 ans pour réussir à sa 5e tentative.

Sept mois plus tard, il signait une nouvelle performance, le 15 juillet, avec le record de l'Atlantique Nord en solitaire.

Le 13 novembre, il renouait avec la victoire en compétition après 19 ans d'attente.

Le titre de Marin de l'année est une distinction décernée depuis 2001 par un jury composé d'un collège d'institutionnels, de sportifs et de médias. Le public est aussi appelé à voter en ligne. De grands marins figurent au palmarès comme Michel Desjoyaux, qui a ouvert la liste il y a 15 ans, Francis Joyon ou encore Franck Cammas.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire