En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Ligue des champions: le Real dompte Dortmund, Ronaldo prêt pour le Ballon d'Or

Mercredi 06 décembre 2017
Ligue des champions: le Real dompte Dortmund, Ronaldo prêt pour le Ballon d'Or
Le Real Madrid de Cristiano Ronaldo, buteur, a dominé le choc contre le Borussia Dortmund à Bernabeu, le décembre 2017 - JAVIER SORIANO (AFP)

Cristiano Ronaldo fin prêt pour le Ballon d'Or: l'attaquant du Real Madrid a marqué un joli but dans un match sans enjeu remporté contre Dortmund (3-2), mercredi en Ligue des champions, établissant un nouveau record à la veille de l'attribution du trophée 2017.

A l'origine du but de Borja Mayoral (8e) puis auteur d'une frappe limpide (12e), Ronaldo a donné l'avantage au Real, bientôt privé de Raphaël Varane sur blessure (38e). Pierre-Emerick Aubameyang a ramené Dortmund à hauteur (43e, 48e) avant un but victorieux signé Lucas Vazquez (81e).

Ce succès ne change rien au groupe H: Tottenham était déjà qualifié en huitièmes comme premier de groupe, le Real avait aussi son billet en poche et Dortmund, troisième, sera reversé en Europa League.

Vu le faible enjeu, Luka Modric et Karim Benzema étaient laissés au repos au stade Santiago-Bernabeu. Et l'équipe de Zinédine Zidane a soigné l'une des ses lacunes du moment: la finition.

Si en Championnat d'Espagne, Ronaldo (2 buts) accumule les ratés et les raisons de s'agacer, en Ligue des champions le Portugais (9 buts) est dans son jardin.

Mercredi, "CR7" a expédié en lucarne une frappe flottante depuis l'entrée de la surface (12e). Et le Portugais a établi un nouveau record en devenant le premier joueur de l'histoire de la C1 à marquer dans tous les matches d'une même phase de poule, ce que n'avait pas su faire Neymar mardi.

- Varane blessé, la défense inquiète -

Le meilleur buteur de l'histoire de l'épreuve-reine européenne (114 buts) a aussi marqué un autre but, annulé à tort pour hors-jeu (78e).

Bref, Ronaldo (32 ans) a préparé au mieux sa journée de jeudi: il est le grand favori pour recevoir un cinquième Ballon d'Or et égaler le record de son rival argentin Lionel Messi. Le public du Bernabeu a d'ailleurs chanté à sa gloire: "Balon de Oro, Cristiano Balon de Oro!"

Avoir retrouvé une certaine puissance de feu est positif pour Zidane. Mais c'est derrière que ça grince, désormais.

Le match avait bien débuté sur ce plan-là puisque Varane a écarté deux occasions brûlantes (25e, 27e). Et puis patatras: le défenseur français a été contraint de sortir, apparemment victime d'un problème musculaire (38e).

Aussitôt l'édifice s'est lézardé, permettant au Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang de marquer d'une tête plongeante (43e) puis d'un ballon piqué (48e). De quoi se mettre en évidence devant un club qu'il rêve de rejoindre un jour.

L'inquiétude pour Zidane, c'est que cette blessure de Varane s'ajoute à la suspension de trois éléments défensifs majeurs samedi face au Séville FC (Ramos, Casemiro, Carvajal)...

Pas vraiment rassurant alors que le Real défendra la semaine prochaine sa couronne planétaire lors du Mondial des clubs. Et dire que le clasico face au FC Barcelone (23 décembre) approche à grands pas!

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire