En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Ligue des champions: "Aujourd'hui, c'était un peu étrange", estime Tuchel

Jeudi 20 avril 2017
Ligue des champions: "Aujourd'hui, c'était un peu étrange", estime Tuchel
Thomas Tuchel, le 18 avril 2017, à Monaco - VALERY HACHE (AFP/Archives)

Thomas Tuchel, l'entraîneur de Dortmund dont le bus avait été touché par trois explosions en quart de finale aller de Ligue des champions, a estimé que "l'attentat avait eu une influence" et que "aujourd'hui (mercredi pour le match retour à Monaco, ndlr), c'était un peu étrange vis-à-vis du jeu".

"Au match aller, l'attentat a eu une influence, nous avons un mauvais résultat ici également. Aujourd'hui, c'était un peu étrange vis-à-vis du jeu. Tout le monde se sentait très étrange", a déclaré le technicien allemand sur la chaîne BeIN Sports France, après la défaite 3-1 et l'élimination de son équipe.

"Nous nous sommes déconcentrés, nous avons perdu l'envie que nous avions de jouer, l'envie de donner le meilleur. Oui, ça a eu une influence. Aujourd'hui, nous n'avons pas vraiment eu de chance, nous n'avons jamais pu prendre l'avantage et puis, on a été un petit peu en dehors du jeu", a ajouté Thomas Tuchel.

Le technicien est revenu sur les événéments de la semaine passée en conférence de presse: "Nous n'avions aucune pensée au football" (en attendant dans le bus avant de partir pour le stade Louis II).

"Huit jours après ce terrible attentat, il ne faut pas accorder trop d'importance à la prestation des joueurs. C'était très difficile pour eux et il ne faut pas être trop critique. Jusqu'à il y a huit jours, nous nous sentions prêts à nous qualifier en demi-finales. Mais la situation a changé de façon dramatique", a conclu Tuchel.

Le défenseur central espagnol Marc Bartra, touché dans l'attentat contre le bus de Dortmund à l'aller et toujours convalescent, était présent au stade Louis II dans la délégation allemande.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire