En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Ligue 1: Renard dit qu'il reviendra pour prouver qu'il n'est pas fait "que pour l'Afrique"

Lundi 09 janvier 2017
Ligue 1: Renard dit qu'il reviendra pour prouver qu'il n'est pas fait "que pour l'Afrique"
Le sélectionneur français du Maroc Hervé Renard, le 5 janvier 2017 à Al-Ain aux Emirats - NEZAR BALOUT (AFP/Archives)

"Je reviendrai": Hervé Renard, qui va jouer la CAN-2017 à la tête du Maroc, espère toujours entraîner à nouveau un jour en L1, pour prouver à ses détracteurs qu'il n'est pas fait "que pour l'Afrique", "qu'ils se sont trompés".

"Ceux qui ont des doutes, ceux qui émettent certaines chosent en pensant que je ne suis fait que pour l'Afrique, (je leur montrerai que) c'est faux. Je suis un compétiteur, et ce sera un challenge qui me fera un jour revenir obligatoirement (en L1). Je ne sais pas quand mais je reviendrai pour prouver à ceux qui ont certaines convictions qu'ils se sont trompés", assure le technicien, double vainqueur de la CAN avec la Zambie en 2012 et la Côte d'Ivoire en 2015.

"J'avais fait un +parcours+ à Sochaux en arrivant en cours de saison, c'était dans un club qui n'avait pas de moyens extraordinaires mais qui avait réussi à recruter à la trêve et de par ce bon recrutement on a fait une deuxième partie exceptionnelle". Il n'avait pu éviter la descente en L2, qui s'était jouée en toute fin de championnat.

"Après à Lille, le résumé est très simple: j'ai fait 13 matches, dont 7 matches nuls. On avait 13 points, il y en a qui ont fait beaucoup plus mal cette saison. J'ai regardé le classement, il y avait 6 équipes qui avaient 13 points ou moins cette année", a-t-il encore ajouté lors d'un point presse organisé par BeIN Sports, diffuseur de la CAN.

"Donc je ne pense pas être le plus mauvais, il faut juste me laisser un peu de temps. Je ne suis pas un magicien. Je ne suis pas venu au bon endroit au bon moment mais je reviendrai", insiste-t-il.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire