En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Ligue 1: Paris et Monaco à qui craque perd

Vendredi 14 avril 2017
Ligue 1: Paris et Monaco à qui craque perd
L'attaquant du PSG Edinson Cavani après un but contre Guingamp, le 9 avril 2017 au Parc des Princes - FRANCK FIFE (AFP/Archives)

Monaco, leader du championnat, impose à son dauphin le Paris SG un rythme éreintant pour rester dans la course au titre. Pour la 33e journée de Ligue 1, le quadruple champion en titre se déplace à Angers vendredi (20h45), tandis que le club de la Principauté reçoit Dijon samedi (21h00).

Qui craquera le premier? Monaco? Le club de la Principauté vient de disputer un quart de finale aller de Ligue des champions éprouvant, sur la pelouse du Borussia Dortmund. Si les coéquipiers de Kylian Mbappé, auteur d'un doublé, se sont imposés (3-2), le match a été particulier, puisque reporté d'une journée à cause d'une triple explosion qui a touché le bus de l'équipe allemande, blessant un joueur.

"Après tout ce qui s'est passé là-bas, c'est difficile, il y a beaucoup de fatigue", a ainsi observé le gardien international croate, Danijel Subasic. Qui précise toutefois: "notre priorité ça reste de gagner le championnat, la Champions League c'est du bonus".

A priori, les Monégasques ne devraient faire qu'une bouchée du promu Dijon, 19e de Ligue 1 et en quête d'une victoire depuis le 11 février. Mais ce match de championnat coincé entre deux affiches continentales - le quart de finale retour a lieu dès mercredi (20h45) à Monaco - n'est pas évident à négocier, et Dijon avait tenu en échec Monaco à l'aller (1-1).

- Place figées derrière le duo de tête -

Le Paris SG? Les joueurs du club de la capitale savent qu'ils doivent absolument conserver leur couronne nationale pour faire - un peu - oublier leur déconvenue en Ligue des champions, l'élimination dès les huitièmes de finale contre Barcelone.

Mais ne risquent-ils pas de céder à la pression, alors que, 2e à trois longueurs de Monaco, ils doivent espérer deux faux pas du leader pour être titrés (la différence de but est en effet largement en faveur de ce dernier)? Ils n'ont en tout cas abandonné que quatre points sur 36 depuis janvier, et se présentent avec appétit sur la pelouse d'Angers, déjà pratiquement assuré de se maintenir en L1.

Derrière les deux bolides, les places sont un peu plus figées: Nice, qui reçoit Nancy samedi (17h00), a pris une bonne option pour la troisième place tandis que Lyon, 4e avant un déplacement périlleux à Bastia dimanche (17h00), compte encore 5 points d'avance sur Bordeaux.

Les Girondins ont ravi la 5e place à Marseille lors de la précédente journée, et vont tenter de la conserver dimanche (15h00). Ils se déplacent à Nantes, tandis que Marseille reçoit l'un de ses rivaux préférés, l'AS Saint-Etienne, au Vélodrome et en clôture de la 33e journée.

Programme de la 33e journée de L1 disputée les vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 avril:

Vendredi

(20h45)

Angers - Paris SG

Samedi

(17h00)

Nice - Nancy

(20h00)

Guingamp - Toulouse

Metz - Caen

Montpellier - Lorient

Rennes - Lille

(21h00)

Monaco - Dijon

Dimanche 16 avril:

(15h00)

Nantes-Bordeaux

(17h00)

Bastia - Lyon

(21h00)

Marseille - Saint-Etienne

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire