En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Ligue 1: Nice doit rebondir, car Paris a faim

Mercredi 30 novembre 2016
Ligue 1: Nice doit rebondir, car Paris a faim
Le milieu de terrain de Nice Wylan Cyprien (c) face à Bastia, le 27 novembre 2016 à l'Allianz Riviera - VALERY HACHE (AFP/Archives)

Après un match nul face à Bastia (1-1), Nice doit vite se ressaisir, mais ce ne sera pas forcément évident à Guingamp, un club invaincu à domicile cette saison. Le PSG n'est qu'à un petit point des Niçois et de Monaco, et reçoit Angers, le plus petit budget de Ligue 1, mercredi.

Les Parisiens ont très faim, d'autant que Monaco vient de flancher à Dijon mardi (1-1) pour le compte de cette 15e journée.

. Nice, relâchement interdit

Une baisse de rythme de 10 minutes, "un petit relâchement", c'est ainsi que Lucien Favre a expliqué le nul de Nice contre les Bastiais dimanche. Résultat, les Aiglons sont sous la menace des Parisiens avant un tournant décisif: le choc PSG-Nice au Parc des Princes le 11 décembre.

Avec une belle épine dans le pied, l'absence prolongée de Mario Balotelli, touché au mollet. La vedette italienne va manquer au minimum le déplacement en Bretagne et la réception de Toulouse. "Il ne sera pas forcément prêt non plus pour Paris", a concédé Favre.

Le capitaine Paul Baysse aussi sera une nouvelle fois forfait à Guingamp pour un problème tendineux. En face, Guingamp n'a jamais perdu au Roudourou cette saison et l'éternelle surprise du championnat peut se prévaloir d'une jolie 5e place, à dix points des Niçois.

. Paris-Angers, le choc des budgets

Paris et Unai Emery viennent quant à eux de réaliser un gros coup à Lyon. Une victoire 2-1 là où Laurent Blanc, le précédent entraîneur, n'avait jamais gagné en championnat.

La réception d'Angers est l'occasion de poursuivre sur une jolie lancée après un nul prometteur à Arsenal et cette victoire au Parc OL, sur un doublé de Cavani. PSG-Angers, c'est un peu le choc des contraires. Plus de 500 millions d'euros de budget pour l'ogre parisien version qatarie et 25 millions chez les Angevins, le plus petit budget du championnat.

Paris pourra compter sur le retour de l'ailier argentin Angel Di Maria, qui n'avait plus été aligné depuis sa sortie prématurée contre Nantes pour une blessure à la cuisse. "Fatigué musculairement", Blaise Matuidi est, en revanche, forfait, tout comme Javier Pastore, touché à un ligament du genou face aux Nantais.

. L'OM, vite, vite, un autre match

"On a la chance de rejouer très vite face à Saint-Etienne, aujourd'hui la marche était trop haute", avait convenu l'attaquant marseillais Bafé Gomis après la claque à Monaco (4-0). " C'est un score très lourd, tout le groupe est déçu, mais on a un match mercredi qui arrive très vite", avait abondé son collègue Clinton Njie.

Défier Saint-Etienne à Geoffroy-Guichard n'est pourtant pas la manière la plus facile de tourner la page. Les Verts sont toujours compliqués à manœuvrer et vont un peu mieux grâce à leur victoire à Angers (2-1). L'OM n'a gagné qu'une fois en L1 depuis l'arrivée de Rudi Garcia. C'était un petit 1-0 au Vélodrome contre Caen, sans brio.

Résultats de la 15e journée de la Ligue 1 de football:

mardi

Lille - Caen 4 - 2

Lorient - Rennes 2 - 1

Dijon - Monaco 1 - 1

mercredi

(19h00) Saint-Etienne - Marseille

Nancy - Metz

Guingamp - Nice

Bastia - Bordeaux

Toulouse - Montpellier

Nantes - Lyon

(21h00) Paris SG - Angers

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire