En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Ligue 1: Hamouma libère Saint-Etienne

Dimanche 18 septembre 2016
Ligue 1: Hamouma libère Saint-Etienne
Le Stéphanois Romain Hamouma (g) exulte après avoir transformé un penalty face à Bastia, le 18 septembre 2016 au stade Geoffroy-Guichard - JEFF PACHOUD (AFP)

Saint-Etienne a mis fin à une série de quatre résultats nuls, toutes compétitions confondues, en battant dans le temps additionnel Bastia (1-0) sur un penalty de Romain Hamouma au terme d'un match animé de la 5e journée de Ligue 1.

Entré à la 58e minute, Hamouma, réputé pour sa faculté à provoquer des fautes dans la surface, avait obtenu ce penalty pour une faute commise par Yannick Cahuzac (90+4).

En début de partie, Robert Beric avait en revanche manqué celui qu'il avait obtenu pour une faute commise par le gardien Jean-Louis Leca, qui s'interposait bien sur la tentative du Slovène (6e).

- Saint-Etienne, roi du money time -

Du coup, l'ASSE, qui avait partagé les points lors de la journée précédente au Parc des Princes devant le PSG (1-1), conclut une belle semaine après son résultat nul jeudi sur le terrain du club allemand de Mayence (1-1), en Europa League, les deux fois sur des buts de Beric dans les tout derniers instants.

"Il aurait été cruel de ne pas l'emporter. L'équipe a livré un match total et complet, avec beaucoup d'enthousiasme. J'y ai cru jusqu'au bout et mes joueurs aussi", s'est réjouit l'entraîneur Christophe Galtier.

"Au moment où j'ai senti que l'adversaire commençait à souffrir, la profondeur du banc a fait la différence. Le fait de gagner dans les dernières minutes est important. La saison dernière, cela nous a longtemps fait défaut. Le banc nous permet d'avoir des joueurs entrants décisifs", a-t-il ajouté.

Les Verts, invaincus depuis sept matches toutes compétitions confondues, passent dans la première moitié du classement de la Ligue 1 (8e, 8 points) alors que les Bastiais descendent au 11e rang (6 points).

Outre les deux penalties, les Foréziens, qui ont produit une bonne animation offensive, ont eu plusieurs occasions avec une reprise de Vincent Pajot non cadrée après un centre d'Oussama Tannane (33e) alors que Sébastien Squillaci sauvait son équipe de Kevin Monnet-Paquet (34).

Une reprise de la tête de ce dernier était détournée par Leca (37) avant qu'un coup franc joué par Jordan Veretout ne passe de peu à côté (38e).

Après la mi-temps, Veretout tirait au-dessus après un bon centre en retrait de Monnet-Paquet (47e). Leca s'interposait encore devant deux belles tentatives de Romain Hamouma (59e, 74e).

De son côté, Bastia, bien en place défensivement, a eu aussi quelques opportunités de prendre l'avantage.

Un centre très dangereux de l'ancien stéphanois Allan Saint-Maximin ne trouvait pas de destinataire (28e) et une reprise de Lassana Coulibaly sur un nouveau centre de Saint-Maximin passait à côté (45e).

En seconde période, Stéphane Ruffier s'interposait sur une reprise de ce même Coulibaly (63e).

"Par rapport à la débauche d'énergie fournie, je ne pense pas que nous ayons livré un si mauvais match que cela et je suis déçu pour les joueurs. Nous avons laissé beaucoup de forces dans la première demi-heure au cours de laquelle nous avons trop vite perdu le ballon et nous avons beaucoup couru après", a noté l'entraîneur bastiais, François Ciccolini.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire