France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Les Bleus du blanc: Laffont de retour, Gaillard pour confirmer

Vendredi 07 décembre 2018
Les Bleus du blanc: Laffont de retour, Gaillard pour confirmer
La skieuse acrobatique Perrine Laffont lors de l'épreuve des bosses aux JO de Pyeongchang, le 11 février 2018 - Martin BUREAU (AFP/Archives)

Perrine Laffont, dès vendredi en Finlande, sera le meilleur espoir des tricolores ce week-end sur les pistes de freestyle et de nordique, où Jean-Marc Gaillard en ski de fond tentera de confirmer son podium de la semaine dernière.

- Freestyle: Perrine Laffont en patronne?

La skieuse française de 20 ans se lance sur les bosses ce vendredi à Ruka. La championne olympique et du monde, vainqueur de la coupe du monde l'an dernier, part favorite de la saison qui s'ouvre. Sa grosse chute la tête en avant à l'entraînement en octobre ne l'a pas ralentie dans sa préparation.

Après quatre jours d'entraînement sur la piste de Ruka, la Française n'était pas enthousiasmée: "C'était glacé, ça a été dur, vu qu'il n'y avait pas de neige, ils ont tout fait avec de la neige à canon, c'est pas la plus sympa. On croise les doigts pour que ce soit mieux qu'aux entraînements", dit-elle sur une vidéo postée sur YouTube.

Chez les messieurs, Benjamin Cavet, qui doit rebondir après une saison olympique compliquée, Jules Escobar, Martin Suire et Jérémy Lenvers défendront les couleurs françaises.

- Ski de fond: Gaillard veut "un vrai" podium

Après son podium de la semaine dernière sur 15 km à Lillehammer, acquis grâce à son deuxième meilleur temps au scratch sur l'épreuve de poursuite, le vétéran Jean-Marc Gaillard a fait preuve de lucidité et d'humilité: "Sportivement, ce podium n'a aucune valeur", a-t-il dit, "je suis parti loin des meilleurs, il avait neigé et j'ai bénéficié d'une piste damée par les passages".

"Maintenant j'aimerais en refaire un vrai", a-t-il ajouté. L'occasion s'en présente samedi en Norvège à Beitostolen, où Clément Parisse, Adrien Backscheider et Jules Lapierre seront également à ses côtés sur le 30 km libre.

Les Norvégiens, même privés de leur jeune prodige Klaebo, qui s'est accordé un week-end de repos, seront toutefois les favoris sur leur neige, avec le leader de la Coupe du monde Emil Iversen.

Dimanche, le programme propose un relais 4x7,5 km.

À noter que les épreuves de saut à ski prévues à Titisee Neustadt (Allemagne) et de ski cross à Val Thorens ont été annulées faute d'une météo favorable.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu
1/3