France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Les 20 ans de France 98 attirent 6 millions de téléspectateurs sur TF1

Mercredi 13 juin 2018
Les 20 ans de France 98 attirent 6 millions de téléspectateurs sur TF1
Le match de gala des champions du monde de 1998 mardi soir à Nanterre, près de Paris - Thomas SAMSON (AFP)

Le match de gala des champions du monde 98 contre une sélection de vieilles gloires du football a attiré mardi soir près de 6 millions de téléspectateurs sur TF1, selon les chiffres de Médiamétrie.

Le match s'est placé largement en tête des audiences de la soirée, avec 27,5% des téléspectateurs entre 21h10 et 23h20, devant la série policière "Tandem" de France 3, selon ces chiffres diffusés mercredi.

Le commentateur du match Grégoire Margotton a été rejoint au bord du terrain par plusieurs joueurs de l'équipe de France 98, avec notamment les commentaires très libres de Christophe Dugarry.

"C'est peut-être la dernière fois qu'on nous voit ensemble", a remarqué, ému, Bixente Lizarazu au micro de TF1, tandis que Nikos Aliagas interviewait les célébrités présentes en tribune, comme la chanteuse Nolwenn Leroy qui a interprété la Marseillaise avant la rencontre, remportée 3-2 par les Bleus de 98.

Parmi les 22 joueurs sacrés le 12 juillet 1998 face au Brésil (3-0) cornaqués comme il se doit par le mythique Aimé Jacquet, seuls ont manqué à l'appel l'ancien capitaine et actuel sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps, en Russie pour le Mondial, et David Trezeguet.

Face à eux, une équipe de vétérans des plus prestigieux (Vieri, Stoïchkov, Davids, Kluivert, Klinsmann, Roberto Carlos...) dirigés par Arsène Wenger, avec en "guest star" le plus grand sprinteur de l'Histoire, le néo-retraité Usain Bolt.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu