En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Le 80e Bol d'Or pour ouvrir une saison d'endurance au calendrier bouleversé

Samedi 17 septembre 2016
Le 80e Bol d'Or pour ouvrir une saison d'endurance au calendrier bouleversé
Les pilotes Kawasaki Erwan Nigon et Yamaha Janathan Grimber, lors de la séance qualificative du 80e Bol d'Or au Castelet, le 16 septembre 2016 - BORIS HORVAT (AFP)

La 80e édition du Bol d'Or, dont le départ sera donné samedi à 15h00 sur le circuit Paul-Ricard du Castellet (Var), donne le coup d'envoi d'une saison 2016-2017 du Championnat du monde motocycliste d'endurance (EWC) au calendrier bouleversé.

Trois semaines seulement après la fin de la saison 2016, les affaires reprennent pour six courses, contre quatre auparavant.

Ce format inédit, voulu par le nouveau promoteur (depuis 2015) de l'EWC, Eurosport Events, doit permettre d'intégrer à l'avenir des épreuves hors-Europe pendant la trêve hivernale des autres championnats moto.

Mais cette saison, après le Bol d'Or, il faudra attendre la mi-mars pour voir le Championnat reprendre aux 12 Heures de Portimao (Portugal). Si toutefois la date annoncée du 18 mars était maintenue, ce qui n'est pas certain alors que les 24 Heures du Mans ont déjà été décalées.

Autre incertitude: le lieu de la course de 8 heures prévue le 24 juin, a priori en Europe.

La saison se terminera fin juillet aux 8 Heures de Suzuka (Japon), unique course organisée en dehors du sol européen. "Un message fort envoyé aux constructeurs, teams et pilotes japonais, explique François Ribeiro, responsable d'Eurosport Events, dans un communiqué. Nous souhaitons les inciter à s'impliquer sur l'intégralité de la saison du championnat EWC contre les meilleurs teams européens".

Un pari semble-t-il réussi alors que deux équipes du pays du Soleil-Levant ont répondu à l'appel: F.C.C. TSR Honda, 4e des qualifications, et Trick Star (Kawasaki), avec le Français Erwan Nigon pour initier les Japonais Hitoyasu Izutsu et Osamu Deguchi, 7e sur la grille de départ.

Toujours du côté des bizuths, une équipe américaine, Rabid Transit (Yamaha), fait également connaissance avec le Bol d'Or ce week-end.

- Le GMT94 revanchard -

Parmi les 55 équipages au départ samedi, dont l'un 100% féminin engagé en Superstock (Girls Racing Team, Yamaha N.19), les grands favoris, tant au Castellet que pour le sacre en Championnat, restent les mêmes.

Le team GMT94, privé du titre pour un tout petit point la saison dernière et certainement animé par un esprit de revanche, a survolé essais et qualifications. Résultat: la Yamaha officielle prendra le départ en pole position samedi pour faire mieux que sa 2e place de l'an passé.

Derrière elle, la moto N.1 du Suzuki Endurance Racing Team, champion du monde en titre, et la N.11 du team SRC Kawasaki, qui s'était imposée en 2015 pour le retour du Bol d'Or sur le circuit Paul-Ricard.

Trois semaines seulement après la finale du Championnat 2016, peu de changements sont à signaler au rayon des pilotes, et encore moins à celui du matériel.

L'équipe officielle Kawasaki a toutefois enregistré le départ de Matthieu Lagrive chez April Moto Motors Events, suppléé par l'ex-pilote de MotoGP Randy de Puniet, qui découvre les courses de 24 heures mais a déjà terminé sur la deuxième marche du podium des 8 Heures de Suzuka 2014.

Cause du départ de Lagrive, l'équipe de Gilles Stafler ne devrait participer qu'aux manches françaises cette saison, faute de moyens.

Les outsiders ont également assuré leur rang lors des qualifications, jeudi et vendredi. Honda sera présente aux places d'honneur sur la grille de départ, avec le F.C.C. TSR 4e et le team officiel, Honda Racing, 5e.

Le YART (Yahama, N.7), peu en réussite la saison passée, a signé le 6e temps, le Penz13.com (BMW, N.13) pointe au 8e rang et le Team April Moto Motors Events (Suzuki, N.50), 3e du classement général en 2016, au 10e.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu
1/3