En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

L1: Emery "décidera avant chaque match" qui jouera gardien au PSG

Jeudi 15 septembre 2016
L1: Emery "décidera avant chaque match" qui jouera gardien au PSG
Kevin Trapp dans les buts du Paris SG, le 28 août 2016 à Monaco - VALERY HACHE (AFP/Archives)

L'entraîneur du Paris SG Unai Emery a expliqué jeudi qu'aucune hiérarchie n'est installée entre les deux gardiens Alphonse Aréola et Kevin Trapp et que la concurrence primerait: "Je déciderai qui jouera avant chaque match".

"J'ai confiance en mes deux gardiens. Ce seront leurs performances et la confiance qui les anime qui diront qui joue", a d'abord expliqué Emery en conférence de presse avant le match de la 5e journée de Ligue 1 à Caen, vendredi (20h45).

"En début de saison, j'ai donné ma confiance d'abord à Trapp, pour le match de Ligue des champions à Aréola. Qui jouera ? Je déciderai avant chaque match. Après l'ultime séance ou le matin du match", a poursuivi le technicien basque.

"J'ai dit aux gardiens lors du Trophée des champions (remporté début août contre Lyon 4-1, ndlr) qu'il n'y a pas de règle, qu'il y aura une vraie concurrence. Rien ne dit que celui qui joue un match joue le suivant. Pour tous les matches ce sera comme ça", a conclu Emery.

L'Allemand Kevin Trapp, qui a disputé les quatre premières journées de L1, n'est donc pas cantonné à cette compétition et Alphonse Aréola à la Coupe d'Europe, comme cela pouvait être perçu, alors que plusieurs grands clubs comme le Barça procèdent ainsi.

Pour le match contre les Caennais, le suspense est donc total quant à l'identité du gardien parisien, même si Aréola, auteur d'une première réussie mardi contre Arsenal (1-1), semble répondre favorablement au critère de la dynamique de confiance invoqué par son entraîneur.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu