En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

JO-2024: le maire de Los Angeles déterminé à "ramener les Jeux" en Amérique

Lundi 10 juillet 2017
JO-2024: le maire de Los Angeles déterminé à "ramener les Jeux" en Amérique
Le maire de Los Angeles Eric Garcetti (g) et le président du CIO Thomas Bach, le 10 juillet 2017 à Lausanne - Fabrice COFFRINI (AFP)

Eric Garcetti, maire de Los Angeles, l'une des deux villes candidates avec Paris aux JO-2024, s'est dit lundi déterminé à "ramener les Jeux en Amérique" tout en saluant la volonté du CIO d'accorder simultanément les éditions 2024 et 2028.

"Nous avons deux missions: la première est de ramener les jeux Olympiques en Amérique et l'Amérique vers les jeux Olympiques et la seconde est de ramener les Jeux à Los Angeles", a déclaré M. Garcetti, après avoir été reçu au Musée olympique de Lausanne par le président du CIO Thomas Bach.

Les Etats-Unis ont pour la dernière fois accueilli les JO d'été en 1996 à Atlanta tandis que Los Angeles les a organisés deux fois, en 1932 et en 1984.

Le CIO, réuni en session extraordinaire, doit valider mardi un vote simultané qui aura lieu lors de la 130e session en septembre à Lima, pour atribuer à la fois les JO-2024 et 2028, ce qui garantit à Paris et Los Angeles d'obtenir l'une ou l'autre des deux éditions.

"Nous acueillons avec satisfation la décision du CIO de recommander un vote simultané (à Lima), ce qui donnera une situation de gagnant, gagnant, gagnant", a ajouté M. Garcetti.

Thomas Bach s'est de son côté félicité de l'intégration dans les deux candidatures de structures existantes. Dans la candidature américaine, il a souligné la présence de nombreux sites "des Jeux de 1984 et même de 1932", ce qui conduira à "une baisse significative des coûts".

"Le CIO devrait donner demain (mardi) le feu vert à une double attribution des JO-2024 et 2028", a ajouté M. Bach, se félicitant également que cela puisse bénéficier "à Los Angeles, Paris et au mouvement olympique dans son ensemble".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire