En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

JO-2018: combiné, super-G, géant et slalom au programme de Hirscher

Mercredi 07 février 2018
JO-2018: combiné, super-G, géant et slalom au programme de Hirscher
L'Autrichien Marcel Hirscher parle aux médias à Jeongseon, le 7 février 2018 - Dimitar DILKOFF (AFP)

L'Autrichien Marcel Hirscher, sextuple lauréat de la Coupe du monde de ski alpin, s'alignera en combiné, en super-G, en slalom géant et en slalom aux JO-2018 à Pyeongchang (Corée du Sud), où il chassera un premier titre sous les Anneaux, a-t-il annoncé mercredi.

"Le combiné alpin et le super-G, c'est sûr à 90% que je le ferai. Slalom et slalom géant 100%, et ensuite je rentre", a expliqué le skieur d'Annaberg dans la région de Salzbourg, lors d'un point presse à Jeongseon, site qui accueillera les épreuves de vitesse des JO-2018.

Le combiné est prévu mardi, puis le super-G deux jours plus tard, alors que le slalom géant et le slalom se dérouleront en seconde semaine (respectivement le 18 et le 22 février).

Le Salzbourgeois, 55 victoires en Coupe du monde mais qui ne compte qu'une seule médaille d'argent aux JO, en 2014 en slalom, ne participera donc pas à l'épreuve par équipes programmée pour la première fois aux Jeux, le 24 février, soit à la veille de la cérémonie de clôture.

Hirscher occupe actuellement la tête du classement général avec 245 points d'avance sur le Norvégien Henrik Kristoffersen et vise un septième gros globe de cristal d'affilée.

La semaine suivant les JO, la Coupe du monde de ski alpin reprend ses droits avec une étape technique (slalom géant et slalom) à Kranjska Gora en Slovénie.

"Si vous faites l'épreuve par équipes, quatre jours plus tard vous êtes de retour en Europe à Kranjska Gora, il n'y a pas de temps pour se préparer, pas de temps pour récupérer, pas de temps pour se recaler sur le fuseau horaire européen", a justifié Hirscher.

"Ce serait génial d'être présent (sur le team event), mais si je suis professionnel ce n'est pas possible", a-t-il conclu.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire