France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Italie: Naples punit Empoli 5-1 avant le PSG

Samedi 03 novembre 2018
Italie: Naples punit Empoli 5-1 avant le PSG
Les joueurs de Naples Dries Mertens (g) auteur d'un triplé et Lorenzo Insigne buteur jubilent lors de la victoire à domicile 5-1 face à Empoli le 2 novembre 2018 - Alberto PIZZOLI (AFP)

Après deux nuls contre le Paris SG et l'AS Rome, Naples a renoué avec le succès en s'imposant largement à domicile 5-1 face au relégable Empoli, grâce notamment à un triplé de Mertens, en ouverture de la 11e journée de Serie A vendredi.

"J'étais même en colère contre Mertens. Il évoluait à l'aile et je lui criais que s'il voulait marquer il fallait qu'il joue plus au centre. Il me répondait que les passes décisives étaient tout aussi importantes. Finalement, il a réussi un hat-trick et fait une passe décisive", a réagi l'entraîneur napolitain Carlo Ancelotti.

Avec cette victoire, Naples prépare au mieux la rencontre contre Paris (vainqueur de Lille 2-1 en championnat vendredi) et prend provisoirement la deuxième place du championnat, à trois points de la Juventus qui reçoit Cagliari samedi.

"Nous étions justes en attaque. Le résultat indique que nous avons fait un grand match alors qu'Empoli a mieux joué que nous. Et nous avons beaucoup souffert jusqu'à 4-1. Nous avions bien joué contre la Roma mais avions fait match nul", a analysé le "Mister".

En vue de la réception du PSG mardi (aller: 2-2), Carlo Ancelotti a fait tourner son onze en titularisant notamment le Français Malcuit en défense et les jeunes Diawara et Rog au milieu. Le technicien italien n'a en revanche pas laissé au repos son irrésistible duo d'attaque Insigne- Mertens.

C'est d'ailleurs Insigne qui a ouvert le score dès la 9e minute après un superbe travail de Koulibaly: ballon gratté par l'international sénégalais, remontée de tout le terrain et service parfait pour son coéquipier. L'attaquant italien totalise désormais sept buts en championnat.

Puis c'est Mertens qui a doublé la mise peu avant la pause (38e) après un beau mouvement collectif. Le Belge avait déjà signé l'égalisation à la dernière minute pour le Napoli face à l'AS Rome (1-1) lors de la journée précédente.

Empoli a entretenu l'espoir en réduisant la marque à la 58e minute grâce à Caputo. Après dix minutes de flottement, Ancelotti a alors fait entrer Allan et Callejon.

C'est ce dernier qui a délivré une passe décisive à Mertens pour le but du 3-1, une frappe géniale en première intention (64e). Milik ajoutait un 4e but à la 90e et Mertens, encore lui, s'offrait un triplé dans le temps additionnel sur une passe d'Insigne. Septième but pour le Belge en Serie A et 75e réalisation sous le maillot azzurro, à trois unités d'un certain Cavani, qu'il devrait recroiser mardi.

"Insigne et Mertens sont deux joueurs très difficiles à laisser sur le banc. Mertens se trouve dans une forme spectaculaire pour le moment, mais Milik n'a joué que dix minutes et a marqué un but. Il est bon lui aussi", a conclu Ancelotti qui doit se frotter les mains avant de recevoir le Paris SG, mardi, en C1.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire