France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Italie: Naples ne perd pas la Juventus de vue

Dimanche 07 octobre 2018
Italie: Naples ne perd pas la Juventus de vue
L'attaquant de Naples Lorenzo Insigne (c) contre Sassuolo en Serie A, le 7 octobre 2018 à Naples - Andreas SOLARO (AFP)

Naples a battu Sassuolo (2-0) dimanche lors de la 8e journée de Serie A et a ainsi conforté sa deuxième place, à bonne distance tout de même de l'intouchable leader, la Juventus Turin.

. Naples s'accroche

Naples garde le contact, même s'il est lointain. Samedi, la Juventus était allée gagner 2-0 sur la pelouse de l'Udinese, grâce à Bentancur et Cristiano Ronaldo, qui n'a pas semblé perturbé par les accusations de viol dont il est l'objet.

Carlo Ancelotti et les siens savaient donc qu'ils reviendraient au mieux à six longueurs des Turinois, qui réussissent un incroyable sans-faute avec huit victoires en huit matches.

En dépit de cet enjeu, Ancelotti a choisi de procéder à un vaste turn-over par rapport à l'équipe qui a battu Liverpool mercredi en Ligue des Champions.

Et il en a été récompensé rapidement avec le but du jeune Adam Ounas dès la 3e minute. L'ancien Bordelais, arrivé en début de saison dernière à Naples, était titularisé pour la première fois cette saison et a inscrit sur le coup son premier but en championnat d'Italie.

La suite n'a pas été facile face à Sassuolo (6e), l'une des équipes surprise du début de saison. Mais Insigne, remplaçant au coup d'envoi, a délivré Naples à la 71e minute avec sa spécialité, la frappe enroulée du droit en lucarne.

. La Lazio se place

Avant le match de Naples, la Lazio Rome s'est, de son côté, provisoirement installée à la troisième place en battant difficilement la Fiorentina (1-0).

Samedi soir, c'est l'AS Rome qui avait pris place sur la troisième marche du podium à la faveur de son succès 2-0 à Empoli. Mais les Giallorossi en ont été délogés dès dimanche par leurs voisins et rivaux de la Lazio, sortis victorieux d'un duel incertain contre la Fiorentina, qui glisse du même coup à la 8e place.

Le seul but du match a été inscrit par Immobile sur le deuxième temps d'un corner.

La Lazio compte un point d'avance sur la Roma (5e) et sur la Sampdoria Gênes (4e), qui a battu dimanche l'Atalanta Bergame 1-0.

L'avant-match avait été marqué par la contestation de tifosi de la Lazio à l'encontre de Milinkovic-Savic et Luis Alberto, deux des principaux atouts du club, accusés sur une banderole d'être de "faux talents", "à la chasse à l'argent".

. Le Milan enchaîne

Deux victoires de suite, enfin ! Après avoir vaincu Sassuolo 4-1 la semaine dernière, l'AC Milan a battu dimanche le faible Chievo Vérone (3-1) et ainsi enchaîné deux succès pour la première fois cette saison.

Les deux premiers buts ont été inscrits par Higuain, déjà devenu le joueur le plus important du club lombard, tandis que Bonaventura a marqué le troisième, avant la réduction du score signée Pellissier.

Les Milanais restent à la 10e place mais ils n'ont que trois longueurs de retard sur la Lazio et comptent un match en retard, à disputer à la fin du mois d'octobre face au Genoa.

Surtout, ils se présenteront regonflés lors du Derby de Milan, leur prochain match, après la trêve internationale.

En clôture de cette 8e journée, la Spal recevra l'Inter Milan, qui peut à son tour grimper sur le podium en cas de victoire.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire