France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Hand: quatre de chute pour Montpellier à Barcelone en Ligue des champions

Samedi 06 octobre 2018
Hand: quatre de chute pour Montpellier à Barcelone en Ligue des champions
L'entraîneur de Montpellier Patrice Canayer lors de la demi-finale du Final Four de la Ligue des champions contre Vardar Skopje, le 26 mai 2018 à Cologne (Allemagne) - Patrik STOLLARZ (AFP/Archives)

Le sursaut attendra: Montpellier a subi sa quatrième défaite en quatre matchs en Ligue des champions de handball 35 à 27 samedi à Barcelone, où l'aventure avait commencé l'an passé.

Sorti des "poules basses", le MHB avait réussi l'exploit d'éliminer le Barça en huitième de finale et plus rien ne l'avait arrêté jusqu'au titre à Cologne.

Mais en ce début de saison les hommes de Patrice Canayer sont passés de l'euphorie au doute. Ces quatre revers consécutifs (après le Vardar Skopje, Brest et Kielce) sont la pire performance jamais enregistrée par un tenant du titre, dans une poule il est vrai terriblement relevée avec les trois précédents champions d'Europe (Vardar, Kielce, Barcelone), mais aussi Rhein Neckar et Veszprem.

La situation n'est pas définitivement compromise car le MHB peut toujours espérer terminer, au moins, devant les Bélarusses de Brest et les Suédois de Kristianstad.

Surtout, les Montpelliérains devraient bientôt récupérer leurs blessés, l'Argentin Diego Simonet, le Lituanien Jonas Truchanovicius et le vétéran Michaël Guigou, et présenter leur vrai visage. Mais la réaction ne devra pas trop tarder. Pourquoi pas la semaine prochaine dans l'Hérault face aux Hongrois de Veszprem, eux aussi à la peine?

Le Palau Blaugrana n'était pas le lieu idéal pour rebondir car le Barça est l'un des principaux candidats au titre, surtout depuis l'arrivée de l'ancien pivot de Montpellier Ludovic Fabregas, venu rejoindre trois autres Français, Dika Mem, Timothey N'Guessan et Cédric Sorhaindo. Le jeune international a été excellent face à son club formateur (6 buts).

Mais au-delà de la défaite la manière n'a pas rassuré non plus. Montpellier n'a jamais existé à cause de trop nombreuses pertes de balles (11) et d'une défense trop poreuse. L'une des rares satisfactions a été la performance de Kylian Villeminot (6 buts), un jeune joueur de 20 ans qui s'affirme de match en match.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire