France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Hand: Nantes reste invaincu in extremis

Mercredi 10 octobre 2018
Hand: Nantes reste invaincu in extremis
Les Nantais, euphoriques à l'issue d'un match de Ligue des champions à Cologne, le 26 mai 2018, caracolent en tête de la Starligue - Patrik STOLLARZ (AFP/Archives)

Nantes a arraché la victoire sur Cesson-Rennes 29 à 28 mercredi grâce à un dernier but à six secondes de la fin, poursuivant son parcours sans faute, six matchs six victoires, dans le Championnat de France de handball.

Montpellier a souffert aussi pour l'emporter à Pontault-Combault 30 à 26. Les champions d'Europe, en grande difficulté en ce début de saison (déjà quatre défaites dont trois en Ligue des champions), étaient encore à égalité avec le promu à moins de sept minutes de la fin. Les banlieusards parisiens avaient pourtant perdu leur cinq premiers matchs avec un écart de plus de neuf buts en moyenne. Le Slovène Vid Kavticnik a fini meilleur buteur avec 7 buts (dont 4 jets de 7 mètres). Le jeune Kyllian Villeminot, 20 ans, a été encore précieux avec 6 buts.

Les Nantais semblaient maîtriser la rencontre mais ils ont failli tout gâcher en se relâchant en fin de match. En avance de trois longueurs à sept minutes de la fin (27-24), les hommes de Thierry Anti ont laissé revenir Cesson-Rennes à égalité. Il a fallu le bras gauche du vétéran Kiril Lazarov pour débloquer la situation in extremis. Le gaucher macédonien a fini meilleur marqueur du match avec 9 buts, devant Nicolas Claire (8 buts).

Nantes est seul en tête mais sera rejoint par Chambéry jeudi si les Savoyards s'imposent à Nîmes, lui aussi invaincu (4 victoires, 1 nul) en clôture de la journée.

Le "H" devance d'un point Paris, celui des cadors qui a passé la soirée la moins agitée face à Toulouse, dominé à Coubertin 36 à 30. Nedim Remili, le meilleur Parisien du début de saison, a encore marqué 8 buts, un de moins que le Danois Mikkel Hansen.

Résultats de la 6e journée:

mercredi

Dunkerque - Pays d'Aix 26 - 24

Istres - Tremblay-en-France 25 - 25

Saint-Raphaël - Ivry 27 - 24

Nantes - Cesson 29 - 28

Pontault-Combault - Montpellier 26 - 30

Paris SG - Toulouse 36 - 30

jeudi

(20h45) Nîmes - Chambéry

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu
1/3