En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Hand: le PSG doit confirmer devant Veszprem en Ligue des champions

Dimanche 27 novembre 2016
Hand: le PSG doit confirmer devant Veszprem en Ligue des champions
Nikola Karabatic et le PSG face à Montpellier en D1, le 23 novembre 2016 au stade de Coubertin - MIGUEL MEDINA (AFP/Archives)

Une semaine après avoir infligé sa première défaite à domicile en plus de trois ans aux vice-champions d'Europe, le Paris Saint-Germain retrouve Veszprem, dimanche, pour le début des matches retour de la Ligue des champions.

Victorieux grâce à un but à la dernière seconde de leur ailier allemand Uwe Gesenheimer (29-28), les Parisiens sont assis en tête de leur poule avec 12 points sur 14 possibles, à égalité avec Barcelone, qu'ils affrontent début décembre en Espagne pour ce qui s'annonce déjà comme la finale de la poule A.

Un succès dimanche à domicile relèguerait Veszprem et Kiel à six points et Flensbourg à cinq à six journées de la fin.

"On ne doit pas changer grand chose à ce qu'on a fait à Veszprem. Il faudra nous battre sur tous les ballons, nous battre jusqu'au bout.. Ce sera un match très compliqué", indique Gesenheimer, deuxième meilleur buteur de la C1 2016-2017 avec 47 réalisations.

"On aurait pu faire certaines choses un peu mieux, c'est sûr. Notamment parce qu'on menait et qu'on les a laissé revenir au score."

Pour les Hongrois, l'objectif est clair: la victoire est impérative à Paris pour entretenir l'espoir de décrocher la première place. La preuve? C'est avec un effectif largement remanié que Veszprem est allé s'imposer sur le parquet du SBS Eger-Eszterhazy (20-28) en milieu de semaine.

De son côté, le PSG a battu son rival national préféré, Montpellier (31-25), au terme d'une rencontre où les frères Karabatic ont brillé.

Avec huit buts pour Nikola et cinq pour Luka, les deux frangins ont prouvé qu'ils n'allait pas "se laisser pourrir le quotidien", comme ils le disent eux-mêmes, par leurs démêlés avec la justice et leur procès en appel pour des paris sur un match présumé truqué en 2012.

Avec un effectif au complet, à l'image du capitaine Daniel Narcisse qui a engrangé les minutes face au MHB, ce PSG-là, invaincu en championnat et quasi-intouchable en Ligue des champions, peut espérer engranger un seizième succès de rang, toutes compétitions confondues.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire