En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Golf: Chun In-gee succède à Ko à l'Evian Championship

Dimanche 18 septembre 2016
Golf: Chun In-gee succède à Ko à l'Evian Championship
La golfeuse sud-coréenne Chun In-gee victoire de l'Evian Championship, le 18 septembre 2016 - JEAN-PIERRE CLATOT (AFP)

La Sud-Coréenne Chun In-gee a remporté son deuxième tournoi majeur, l'Evian Championship, 5e et dernière levée du Grand Chelem de l'année, en battant le record du circuit féminin, dimanche, pour succéder à la N.1 mondiale Lydia Ko, seulement 43e.

"Je ne peux pas le croire que je viens de gagner l'Evian Championship avec une carte de moins 21! Je ne rêve pas au moins?", s'est-elle exclamée après avoir conquis son deuxième trophée majeur après l'US Open 2015.

"C'est certes un sport individuel, mais je n'aurais jamais pu réussir sans l'aide des personnes de mon entourage", a ajoute la joueuse de 22 ans après avoir rendu une dernière carte de 69 pour un total final de 263, soit 21 sous le par.

La Sud-Coréenne, qui a battu de deux coups le record de la plus petite carte en Grand Chelem, a ainsi rendu hommage à l'aide inconditionnelle de sa famille après son accident en début de l'année, l'obligeant à se tenir loin du circuit pendant plus d'un mois.

L'accident, qui avait provoqué des remous en Corée, était survenu à l'aéroport de Singapour lorsque le papa d'une autre golfeuse sud-coréenne, Ha Na-jang, avait laissé échapper en haut d'un escalator une valise qui avait blessé Chun au dos.

"Après la blessure, je devais mener un combat contre moi-même. Je tournais en rond. Mais j'ai retrouvé ma passion pour le golf aux jeux Olympiques. J'étais si fière de porter le drapeau national", a ajouté Chun In-gee, seulement 13e mais ravie du couronnement de sa compatriote Park In-bee, première championne olympique depuis 1900.

"Je suis si heureuse même si je sens encore comme si je faisais un rêve", a conclu Chun In-gee qui a devancé de quatre coups ses compatriotes Park Sung-hyun et Ryu So-yeon.

Chun In-gee est la deuxième Sud-Coréenne après Kim Hyo-joo en 2014 à remporter l'Evian Championship depuis que celui-ci est devenu un majeur il y a trois ans.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire