En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Euro-2019 Espoirs: la France bat la Bulgarie 3-0

Jeudi 09 novembre 2017
Euro-2019 Espoirs: la France bat la Bulgarie 3-0
Lys Mousset, buteur pour les Espoirs face à la Bulgarie, remercie son passeur Houssem Aouar, le 9 novembre 2017 au Mans - JEAN-FRANCOIS MONIER (AFP)

Patiente et appliquée, l'équipe de France Espoirs de football a enregistré jeudi sa quatrième victoire consécutive dans les éliminatoires à l'Euro-2019, en prenant le meilleur sur la Bulgarie (3-0) qui a vendu chèrement sa peau.

La Bulgarie "est une équipe joueuse", avait averti Sylvain Ripoll avant le match, mais cela ne s'est guère vu jeudi soir. Il avait aussi souhaité plus de maîtrise et de consistance sur 90 minutes de ses joueurs, et là, il a été globalement entendu.

Il a tout de même fallu attendre la 58e minute pour voir l'inévitable Martin Terrier débloquer la situation en profitant d'une erreur de marquage du latéral gauche Angel Lyaskov et tromper le gardien du droit.

Une réalisation supplémentaire qui porte le total de l'attaquant strasbourgeois à déjà 7 buts dans ces éliminatoires, sur les 10 inscrits par les Espoirs tricolores.

Il s'agissait déjà du 18e tir des Bleuets dans ce match, mais le 7e cadré seulement, ce qui explique en partie la difficulté des joueurs de Sylvain Ripoll à ouvrir le score.

L'autre explication est le très bon match du gardien adverse, Nikolay Krastev, qui avait repoussé des tentatives de Terrier (10, 17, 33), Tousart (25) et même Lucas Hernandez (56).

Après une tête de Mouctar Diakhaby sur corner, déviée sur le poteau par un de ses défenseurs posté sur la ligne, Krastev n'a, en revanche, rien pu faire sur le coup-franc d'Olivier Ntcham, entré en jeu six minutes plus tôt à la place de Terrier, et qui a terminé dans sa lucarne droite (2-0, 81).

La dernière pépite de la formation lyonnaise, Houssem Aouar, a eu droit à ses première minutes et à sa première belle occasion ratée, contré in extremis (88). Avant de servir Lys Mousset qui régalait les quelques spectateurs de la MMarena en humiliant la défense bulgare pour inscrire un troisième but pour les Bleuets et pour son compte personnel dans ces éliminatoires (3-0, 90).

Une victoire et une prestation de bon augure avant le sommet du groupe 9 chez le dauphin slovène, qui reste à deux points après son succès contre le Monténégro (2-0).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire