En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Coupe de la Ligue: Montpellier se qualifie in extremis à Angers

Mercredi 10 janvier 2018
Coupe de la Ligue: Montpellier se qualifie in extremis à Angers
L'attaquant de Montpellier, Isaac Mbenza (c), félicité par ses coéquipiers après son but contre Angers en quart de finale de la Coupe de la Ligue, au stade Raymond Kopa, le 10 janvier 2018 - JEAN-FRANCOIS MONIER (AFP)

Montpellier s'est qualifié pour sa 5e demi-finale de Coupe de la Ligue, mercredi, à Angers (0-1), grâce à un but d'Isaac Mbenza en fin de match (86).

Entré en jeu à la 69e minute, l’attaquant belge a profité d’un service au cordeau d’Aguilar, qui avait effacé Capelle d’un petit pont, pour propulser le ballon dans le petit filet de Ludovic Butelle.

Un Butelle qui, pour son grand retour sous le maillot angevin deux ans après son départ pour Bruges, avait signé un sans-faute jusque-là, se montrant décisif à plusieurs reprises.

Le gardien du Sco avait notamment été mis à contribution en première période, repoussant du pied un tir d'Ikoné (9) et captant une belle frappe de Paul Lasne (22). Les Héraultais avaient aussi été menaçants sur une volée d’Ikoné non cadrée (30).

Le Sco, qui n’a été dangereux que sur une tête non cadrée de Romain Thomas (42) en première période, a montré un visage plus séduisant après la pause. Flavien Tait, parfaitement décalé par Billy Ketkeophomphone, a décoché une frappe qui a percuté le dessous de la transversale avant de rebondir devant la ligne (57), avant que Bertaud ne s'interpose sur une tentative de Ketkeophomphone (67).

Après le but de Mbenza, Montpellier s'est encore fait peur puisque Hilton a dû sauver sur la ligne, une frappe d'Angelo Fulgini (90).

Le club de l’Hérault jouera donc sa 6e demi-finale fin janvier. Jusqu’ici, il n’en a gagné qu’une, la seule jouée à domicile. C’était en 2011 face à Paris (1-0 a.p.).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu