France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Chelsea envisage d'emmener des supporters racistes visiter des camps de concentration

Vendredi 12 octobre 2018
Chelsea envisage d'emmener des supporters racistes visiter des camps de concentration
Des supporters de Chelsea lors du Community Shield contre Arsenal, le 6 août 2017 à Wembley - Daniel LEAL-OLIVAS (AFP/Archives)

Chelsea fait suivre à ses supporteurs coupables d'actes racistes non criminels des formations qui pourraient inclure des visites dans des camps de concentration nazis, a annoncé le club de Premier League cette semaine.

Cette initiative s'inscrit dans un programme lancé par le propriétaire du club, Roman Abramovich, visant à éliminer l'antisémitisme, selon le président de Chelsea Bruce Buck.

Le club a déjà organisé deux visites dans des camps de concentration dans une démarche de sensibilisation, et les supporters suivant volontairement la formation sur la diversité pourraient être invités à participer à de futurs voyages.

"Si vous vous contentez d'interdire les gens (de stade), vous ne les ferez jamais changer de comportement", a déclaré Bruce Buck, selon des propos rapportés par le tabloïd britannique The Sun.

"Cette initiative leur donne l'occasion de réaliser ce qu'ils ont fait et de leur donner envie de se comporter mieux", a-t-il expliqué.

Leur participation à ces formations est "susceptible d'aboutir à une réduction de la durée de leur interdiction (de stade)", a précisé le club dans un communiqué.

Le club a déjà condamné les slogans antisémites de certains de ses supporters, dirigés contre le club rival de Tottenham, dont de nombreux supporters sont juifs.

Roman Abramovich, qui est lui-même juif, a exigé un plan de lutte contre l'antisémitisme, ce qui a amené les délégations de clubs à se rendre à deux reprises dans le camp d'Auschwitz.

Harry Spiro et Mala Tribich, survivants de la Shoah, ont également témoigné lors d'événements organisés par le club londonien dans le cadre de cette initiative, soutenue par des responsables de la communauté juive.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire