En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Bolt: moins de stress mais toujours le même appétit de victoires en 2017

Lundi 28 novembre 2016
Bolt: moins de stress mais toujours le même appétit de victoires en 2017
Le sprinteur Usain Bolt à Londres le 28 novembre 2016 pour la première de "Je suis Bolt", un documentaire qui lui est consacré.  - Adrian DENNIS (AFP)

"Ca ne va pas être aussi intense que les années précédentes", a déclaré la superstar du sprint Usain Bolt à propos de son année 2017, lundi à Londres avant la première de "Je suis Bolt", un film documentaire lui étant consacré.

"C'est plus relâché, moi et mon coach allons discuter, nous allons changer mes entraînements et différentes choses, et cela ne sera pas aussi intense que les années précédentes", a déclaré le nonuple champion olympique jamaïquain.

"Cette saison (2017) sera essentiellement destinée à mes fans", a ajouté "l'éclair", à propos d'une année qui culminera avec les Mondiaux du 5 au 13 août à Londres, qui pourraient être ses derniers.

Mais, même si le sprinteur de 30 ans annonce un programme plus allégé, cela n'enlèvera rien selon lui à son appétit de victoire.

"Je ne veux jamais perdre, même quand je joue à un jeu de société", prétend le champion. "Même si la pression sera moindre, s'il y aura moins de stress, je donnerai toujours le meilleur de moi-même en tâchant d'être toujours à mon meilleur, comme d'habitude".

Bolt souhaite d'ailleurs, à travers le film-documentaire "Je suis Bolt", qui retrace de près les 18 mois ayant précédé les jeux Olympiques de Rio, montrer l'image d'un athlète qui s'entraîne durement, loin de celle du "cool man".

"La plupart des gens qui me rencontrent me disent: +Oh, vous paraissez si facile+, mais ça ne l'est pas", souligne-t-il.

Le Jamaïcain, qui a souvent fait part de son désir de devenir un footballeur professionnel, a par ailleurs déclaré qu'il participera en fin de saison à un entraînement du Borussia Dortmund, la ville où se trouve le siège de l'équipementier Puma.

"A la fin de la saison, j'irai là-bas (à Dortmund) et me livrerai à un petit entraînement, pas une séance entière, mais un petit entraînement", a-t-il précisé.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire