En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Bobsleigh: l'ex-sprinteur américain Ryan Bailey suspendu 2 ans pour dopage

Vendredi 01 décembre 2017
Bobsleigh: l'ex-sprinteur américain Ryan Bailey suspendu 2 ans pour dopage
Ryan Bailey (d) et Justin Gatlin après la victoire américaine sur 4 x 100 m, le 2 mai 2015 à Nassau - Mike Ehrmann (Getty/AFP/Archives)

L'ex-sprinteur américain Ryan Bailey, ancien membre du relais 4 X 100 m et qui comptait se reconvertir dans le bobsleigh, a été suspendu deux ans par le Tribunal arbitral du sport pour un contrôle positif à un stimulant, a annoncé le TAS vendredi.

Bailey, 28 ans, était le dernier relayeur américain quand les Etats-Unis avaient pris la médaille d'argent aux jeux Olympiques de Londres en 2012 avant la disqualification en 2015 du relais suite au contrôle positif de Tyson Gay.

Bailey avait pris part aux sélections américaines en bobsleigh et espérait participer aux prochains jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang (du 9 au 25 février 2018).

En janvier 2017 il avait disputé une compétition internationale à Park City (Etats-Unis) en bob à 2 et à 4.

Un contrôle antidopage effectué après sa victoire en bob à 2 avait révélé la présence de dimethylbutylamine, un stimulant prohibé, conduisant à une suspension de six mois.

Mais l'agence antidopage américaine (USADA) avait fait appel de cette décision devant le TAS.

Le tribunal qui siège à Lausanne a alourdi la première sanction portant la suspension à 2 ans, à compter du 30 novembre 2017, ce qui empêche l'ex-sprinteur de participer aux prochains JO d'hiver.

La période de suspension déjà purgée entre le 29 janvier et le 9 juillet 2017 est déduite des deux ans, a précisé le TAS.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire