France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Bleus: Le Graët verra Rabiot après le Mondial pour "comprendre"

Vendredi 08 juin 2018
Bleus: Le Graët verra Rabiot après le Mondial pour "comprendre"
Le milieu de terrain Adrien Rabiot, à Clairefontaine le 8 novembre 2016 - FRANCK FIFE (AFP/Archives)

"Je le verrai après la Coupe du monde, (...) j'aimerais bien discuter avec lui et comprendre", a dit le président de la FFF Noël Le Graët, vendredi sur RMC, à propos d'Adrien Rabiot, qui avait refusé son statut de suppléant en équipe de France en vue du Mondial-2018.

"Il s'est sanctionné tout seul le malheureux. Pourquoi ajouter une peine à la peine? Déjà l'opinion publique n'a pas apprécié, moi non plus. Voilà un garçon que je ne trouvais pas très bavard, mais franchement plutôt agréable. Je ne l'imaginais pas faire la tête dans un coin d'une salle. Mauvais conseillers…", a jugé la patron de la Fédération française de football.

"Je le verrai après la Coupe du monde. Je n'aime pas punir tout le temps. Il a fait une erreur monumentale qui va le pénaliser, lui tout seul, longtemps. Ce n'est pas une sanction. Les textes ce sont quoi, deux matchs, quatre matchs? Ça sert à quoi? Déjà on va les faire en Russie. J'aimerais bien discuter avec lui et comprendre", a conclu Noël Le Graët.

Adrien Rabiot, 23 ans et 6 sélections, faisait partie des onze suppléants chargés de se tenir prêts en cas de pépin physique dans le groupe des 23 Bleus retenus pour la Coupe du monde.

Vexé de ne pas avoir été convoqué directement pour ce Mondial en Russie, il avait refusé cette place de suppléant via un courriel adressé au sélectionneur Didier Deschamps.

Dans la foulée, le milieu du PSG avait diffusé une lettre ouverte, pour affirmer que le choix de Deschamps à son égard ne répondait "à aucune logique sportive".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire