En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Biathlon: Fourcade toujours bredouille

Samedi 02 décembre 2017
Biathlon: Fourcade toujours bredouille
Le Français Martin Fourcade lors du sprint comptant pour la Coupe du monde de biathlon le 2 décembre 2017 à Ostersund en Suède - Pontus LUNDAHL (TT News Agency/AFP)

Il y a toujours un Boe pour contrarier Martin Fourcade: deux jours après la victoire du Norvégien Johannes Boe lors de l'Individuel, son frère aîné Tarjei Boe a remporté sur le fil samedi le sprint d'Ostersund comptant pour la Coupe du monde de biathlon devant le double champion olympique français, 2e et toujours bredouille cette saison.

Boe (29 ans), auteur d'une faute au tir, a signé le 9e succès de sa carrière, ne précédant Fourcade que de 0,7 seconde, l'Allemand Erik Lesser terminant 3e à 3,7 secondes.

Fourcade, 3e de l'Individuel jeudi, n'a donc toujours pas réussi à ouvrir son compteur, contrairement à l'année dernière quand il avait débuté par 2 succès en 2 courses dans la station suédoise. Mais le sextuple tenant de la Coupe du monde pourra toujours se consoler avec la place de leader du classement général, Johannes Boe n'ayant terminé qu'en 11e position du sprint.

"C'est la loi du sport, c'est ce qui pousse aussi à être meilleur la fois d'après, a déclaré Fourcade sur la Chaîne L'Equipe. Il y a un peu de rage et de déception mais j'essaierai de faire mieux demain (lors de la poursuite, ndlr). Ce sera une course relevée. On a vu aujourd'hui que le niveau était incroyablement dense, je suis impressionné. J'ai déjà gagné ce sprint d'Ostersund avec des avances assez importantes et aujourd'hui, se faire chiper la victoire pour 7 dixièmes, c'est assez rageant. Je suis dégoûté mais c'est la vie."

Les autres Français n'ont pas à rougir. 2e jeudi, Quentin Fillon-Maillet est 12e, Simon Fourcade 15e et Jean-Guillaume Beatrix 19e, ce qui les met en bonne situation pour la poursuite de dimanche.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire