En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Angleterre: les douze coups de City

Jeudi 30 novembre 2017
Angleterre: les douze coups de City
Raheem Sterling après avoir marqué pour Manchester City face à Southampton, le 29 novembre 2017 - Oli SCARFF (AFP)

Et de douze succès de rang pour Manchester City! Accrochés, les "Citizens" ont tout de même été chercher la victoire dans le temps additionnel contre Southampton (2-1), dégoûtant ses poursuivants, Chelsea, Arsenal et Liverpool, tous victorieux mercredi soir lors de la 14e journée de Premier League.

Au classement, Pep Guardiola et sa troupe (40 pts) gardent les concurrents à bonne distance, remettant à huit longueurs le rival Manchester United (32 pts), vainqueur mardi à Watford (4-2).

Derrière, à part Tottenham qui avait trébuché la veille à Leicester (2-1) et qui descend au 7e rang (24 pts), les autres membres du "Big Six" ont maintenu l'écart.

Chelsea, vainqueur petitement de Swansea (1-0), reste 3e (29 pts); Arsenal, qui a largement dominé Huddersfield (5-0) grâce notamment à un doublé d'Olivier Giroud, remonte à la 4e place (28 pts); et Liverpool, après un succès aisée à Stoke (3-0), prend le 5e rang (26 pts).

. Incroyable Manchester City

Comme samedi à Huddersfield (2-1), les leaders ont peiné. Mais une fois encore, ils s'en sont sortis sur le fil.

Raheem Sterling a été chercher la victoire au bout du temps additionnel (90+6) pour laisser une drôle d'impression au reste de la Premier League. Mais que faut-il faire pour battre les "Citizens"?

A en croire les célébrations après le but, avec un Guardiola et un Mendy, pourtant absent six mois pour un blessure à un genou, sprintant au milieu du terrain pour fêter le succès, les Mancuniens ont eu peur... Pour les poursuivants, c'est déjà ça de pris.

"C'était une fin de match incroyable. (...) On reste sur notre élan grâce à un but fantastique de Raheem (Sterling)", a jubilé Guardiola.

"Ce qui m'impressionne le plus, c'est le coeur avec lequel ils jouent. Ce qui se passe dans le vestiaire est incroyable. Il faut apprécier ces moments, on ne sait pas ce qui peut se passer dans le futur", a continué le technicien.

"Nous voulons remporter le titre, mais il faut célébrer quand on marque à la dernière seconde comme ça", a estimé le Catalan, avant d'envoyer une pique à... Mendy: "Il est fou. Il a une blessure de six mois. Et il court (pour aller prendre un selfie avec Sterling). Désastre!"

Toutes les équipes ayant pris 40 points avant la 15e journée ont remporté le titre à la fin de la saison...

. Arsenal et Liverpool assurent

Deux choix différents, mais deux choix payants. Si Jürgen Klopp avait décidé de reposer Mohamed Salah et Philippe Coutinho, au profit de Sadio Mané et Roberto Firmino, Arsène Wenger avait lui aligné son trio magique Sanchez-Lacazette-Özil.

Les "Gunners" ont pris l'avantage dès la 3e minute grâce à un but d'Alexandre Lacazette, blessé ensuite et qui pourrait être absent "un moment", ont pu dérouler. Giroud, entré à la place de son compatriote à la mi-temps, y est ensuite allé de son doublé.

Côté "Reds", la victoire n'a pas été beaucoup plus longue à se décider. Mané a vite marqué (17) puis Salah est rentré pour sceller la victoire d'un doublé, ses onzième et douzième buts en championnat.

. Conte craque mais Chelsea gagne

Les champions en titre ont peiné contre le modeste Swansea. Le maître mot de la soirée a même été "frustration" à Stamford Bridge.

A tel point qu'Antonio Conte, furieux après une décision de l'arbitre, a été renvoyé dans les tribunes...

"J'étais frustré car l'adversaire essayait de gagner du temps. J'ai essayé d'en parler au quatrième arbitre. (...) Mais je me suis excusé. Ce n'était pas bien ce que j'ai fait", a expliqué l'Italien après le match.

Sans Eden Hazard, mais avec Alvaro Morata en pointe, flanqué de Pedro et l'homme en forme Willian, les "Blues" ont beaucoup gâché.

Heureusement pour eux, Antonio Rüdiger a marqué peu avant l'heure de jeu.

. Rooney renverse West Ham

Dans le match de la peur, Wayne Rooney a brillé, West Ham a sombré (4-0). Un coup du chapeau et un lob de 50 mètres pour fêter l'arrivée de Sam Allardyce à la tête des "Toffees".

Depuis les tribunes, "Big Sam" a dû apprécier.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire